Faire pousser du coton dans son jardin, mode d’emploi

Il existe une cinquantaine de variétés de cotonniers et certaines d’entre elles peuvent tout à fait être cultivées dans l’Hexagone pour leur superbe floraison prolongée. Il faut toutefois respecter quelques règles élémentaires pour parvenir à faire pousser du coton, à commencer par protéger correctement la plante du froid.

Restez informée

Dans le commerce, vous trouverez des graines ou de petits plants de cotonniers des variétés Gossypium hirsutum ou Gossypium herbaceum. Le facteur principal à prendre en compte pour faire pousser du coton est sa sensibilité au froid puisqu’il supporte très mal des températures inférieures à 10 °C et qu’il faut le placer à l’abri du vent. L’idéal reste donc de les cultiver en pot afin de pouvoir les rentrer dès que les températures extérieures baissent.

Coton en graines ou en plants, mode d’emploi

Si vous utilisez des graines, effectuez vos semis dans un godet en déposant les graines à 1,5 centimètre de profondeur avec un terreau spécial semis et dans une pièce où la température est d’au moins 20 °C. Humidifiez quotidiennement, puis lorsque les premiers plants atteignent une quinzaine de centimètres (4 feuilles ont fait leur apparition), placez les plus vigoureux dans un pot dont le fond sera couvert de gravier ou de billes d’argile et contenant 50 % de terreau et 50 % de sable. Placez ce pot au soleil (à l’abri du vent), en intérieur ou en extérieur, et veillez à maintenir la terre toujours légèrement humide. Attention toutefois à ne pas le laisser sous la pluie, car l’excès d’eau est aussi néfaste au cotonnier.

Si vous disposez de petits plants, pratiquez un rempotage dans un pot plus grand une fois par an avec un mélange de terreau et de sable ou de compost. Avec des semis, vous verrez apparaître les premières fleurs environ trois mois après l’apparition du plant. Quelle que soit la période (excepté l’hiver), le coton doit être régulièrement arrosé et son feuillage vaporisé. Pour cela, utilisez une eau non calcaire.

Coton : quel engrais pour qu’il fleurisse ?

Au cours de la croissance, utilisez un engrais liquide azoté jusqu’à l’apparition des premiers boutons. Réalisez ensuite un apport d’engrais fertilisant (type fertilisant pour rosiers) pour permettre une belle floraison durant l’été. C’est après la floraison qu’apparaît la boule de coton que vous pouvez récolter puis détacher de ses graines.

Source: Lire L’Article Complet