Est-il risqué de mélanger deux doses de vaccins anti-Covid différents ?

Recevoir deux doses de vaccins anti-Covid issus de laboratoires différents représente-t-il un danger ? C’est une question que peuvent notamment se poser les personnes de moins de 55 ans qui avaient reçu une primo-injection d’AstraZeneca avant que celui-ci ne leur soit déconseillé, mais qui peut aussi concerner tous les autres sérums nécessitant une double inoculation.

Dans un article publié le 4 janvier 2021 dans la revue scientifique British Medical Journal (BMJ), l’agence Public Health England jugeait que les différents sérums pouvaient être mélangés “dans des cas extrêmement rares”. “Tous les efforts devraient être faits pour donner aux patients le même vaccin, mais lorsque cela n’est pas possible, il vaut mieux donner une deuxième dose d’un autre vaccin que pas du tout”, expliquait alors Mary Ramsay, responsable des vaccinations de l’agence.

  • Réouverture: les terrasses prises d’assaut dans les grandes villes

    Le Figaro

  • Manifestation des policiers: Marine Le Pen leur apporte son «soutien total et entier»

    Le Figaro

  • Crise migratoire à Ceuta : arrivée massive de migrants sur fond de crise diplomatique

    France 24

  • «Rien de plus normal que de les soutenir»: déclare Darmanin à la manifestation de policiers

    Le Figaro

  • Un premier vol long-courrier d'Air France avec du biocarburant français

    AFP

  • Rassemblement de policiers: les forces de l'ordre chantent la Marseillaise

    Le Figaro

  • Sénégal: un musée d'art africain aux collections rares rouvre au public

    AFP

  • Un chauffeur de bus renvoyé pour avoir giflé une fillette de dix ans

    KameraOne

  • Déconfinement en France : les Français attablés aux terrasses des bars et restaurants

    France 24

  • Discothèques, parcs d’attractions, fêtes foraines: ce qui ne réouvre pas le 19 mai

    Le Figaro

  • Le conflit au Proche-Orient «donne du pouvoir aux extrémistes», déplore l’Arabie Saoudite

    Le Figaro

  • Déconfinement en France : réouverture très attendue des cafés et restaurants

    France 24

  • Jean-Baptiste Lemoyne annonce l'entrée en vigueur d'un certificat vert numérique «en principe le 26 juin»

    Le Figaro

  • Monet: "Impression, soleil levant" de retour à Paris pour la réouverture des musées

    AFP


  • Réouverture: les terrasses prises d’assaut dans les grandes villes
    Mercredi 19 mai, après six mois de fermeture et un hiver gâché par le Covid meurtrier, la France a retrouvé une partie de ses loisirs et un peu de liberté, sur fond de recul de l'épidémie. Mais le protocole sanitaire reste strict. Jusqu'au 9 juin, elles ouvrent à 50% de leur capacité d'accueil, à l'exception des terrasses de moins de 10 tables, pour qui il est conseillé d'envisager une séparation visant à prévenir les projections entre les tables.


    Le Figaro


  • Manifestation des policiers: Marine Le Pen leur apporte son «soutien total et entier»
    A l'issue d'une visite aux forces de l'ordre à l’Hôtel de police à Bordeaux, la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen apporte son «soutien total et entier» aux policiers.


    Le Figaro


  • Crise migratoire à Ceuta : arrivée massive de migrants sur fond de crise diplomatique
    Des migrants tentaient encore mercredi en vain d'atteindre l'enclave espagnole de Ceuta, à l'instar des milliers d'autres entrés illégalement depuis lundi en provenance du Maroc contre qui l'Union européenne a durci le ton en assurant qu'elle ne se laisserait pas "intimider" sur la question migratoire. Les explications de Charlotte Boitiaux, envoyé spéciale France 24.


    France 24

VIDÉO SUIVANTE

Mélanger les vaccins augmente-t-il le risque d’effets secondaires ?

C’est aujourd’hui une étude britannique, dont les résultats préliminaires ont été présentés le 12 mai dans la revue The Lancet, qui nous donne un nouvel éclairage sur les potentiels risques du mélange de vaccins.

En février et mars 2021, des chercheurs de l’université d’Oxford ont ainsi assuré le suivi de 830 patients vaccinés selon quatre combinaisons différentes : deux doses d’AstraZeneca, deux doses de Pfizer, une dose d’AstraZeneca puis une de Pfizer, et enfin une dose de Pfizer puis une d’AstraZeneca. Ils ont ensuite compilé les résultats de trois prises de sang et se sont régulièrement renseignés sur les symptômes ressentis par les patients.

Résultat : ceux qui ont reçu une seconde dose de vaccin différente de la première présentent des effets secondaires plus sérieux que ceux ayant reçu deux fois le même sérum. Pour la combinaison AstraZeneca suivi de Pfizer, les patients ont par exemple été 34% à rapporter de la fièvre après la seconde injection, contre 10% pour ceux ayant reçu exclusivement de l’AstraZeneca.

Aucune hospitalisation causée par les symptômes

Ils souffrent également de plus de fatigue, de maux de tête et de diarrhées, qui se résorbent néanmoins assez rapidement, en quelques jours tout au plus. “Il n’y a pas eu d’hospitalisation en raison de symptômes sollicités”, indiquent les chercheurs, qui demandent de plus amples investigations, notamment parmi les groupes d’âge plus jeunes, les participants à cette étude ayant “tous plus de 50 ans”.

Source: Lire L’Article Complet