En 2022, on pourra verser nos pourboires… par carte bancaire !

Pour renforcer le pouvoir d’achat des serveurs, Emmanuel Macron a annoncé hier la défiscalisation des pourboires payés par carte bancaire. Une pratique déjà existante mais rarement encouragée par les établissements, en raison des taxes qu’elle présentait.

Restez informée

À l’heure où les Français boudent l’argent liquide, les pourboires ont tendance eux aussi à disparaître dans la foulée. Avec des salaires plutôt bas et des « tips » de plus en plus faibles, les candidats au service sont de moins en moins nombreux dans les restaurants. En visite au Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA), le président de la République a annoncé des mesures phares pour rendre le métier plus attrayant. Parmi elles, Emmanuel Macron a déclaré vouloir défiscaliser les pourboires payés par carte bancaire dans les prochaines semaines. « Nous avons décidé que les pourboires payés par carte bancaire seraient sans charges pour les employeurs et sans impôt pour les salariés », a-t-il fait savoir ce lundi. En renforçant le pouvoir d’achat des serveurs, le Président compte bien attirer de nouveaux candidats au métier.

Moins de monnaie, avènement du sans-contact…

Depuis le début de la crise sanitaire, les paiements par carte bancaire sont plus nombreux. Notamment en raison du relèvement du plafond du « sans contact » à 50 €. Résultat : rare sont les clients à verser un pourboire en liquide en complément de leur paiement par carte bleue. Pire encore, les Français ne donneraient pas de tips car ils n’auraient tout simplement plus de liquide. Selon une étude CSA pour l’application d’encaissement Lyf, 35% des sondés ne récompenseraient pas le service en raison d’un manque de monnaie. Ils sont près de trois quart à se dire prêts à verser ce pourboire de manière dématérialisée.

Les pourboires par carte bancaire bientôt simplifiés

Si la pratique existait d’ores-et-déjà dans de nombreux établissements, elle était loin d’être toujours acceptée. Les restaurateurs préféraient la refuser pour ne pas avoir de taxes et de charges à payer dessus. Pourtant, lorsqu’il est possible de les verser digitalement, les tips sont plus nombreux. Dans la chaîne de restaurants italiens Big mamma par exemple, le paiement de la note et du pourboire par QR Code a déjà permis de récolter pas moins d’un million d’euros pour les serveurs. Dans quelques semaines, vous pourrez en principe faire la même chose un peu partout en France.

Les pourboires dans le monde

Le versement du pourboire est avant tout une question du culture. Aux États-Unis, en Australie et au Canada, impossible d’y échapper puisqu’ils constituent le salaire du serveur (entre 15 et 20% de la note). Tout le contraire du Japon, où laisser un pourboire est considéré comme une insulte. D’autres pays comme la Chine ou l’Islande n’ont également jamais intégré cette pratique dans leur culture.

Source: Lire L’Article Complet