Emmaillotage bébé : dans quels cas c’est utile et quelles précautions prendre ?

Fréquemment employée dans les maternités, la technique de l’emmaillotage permet de calmer le bébé en l’enveloppant dans une couverture.

Restez informée

Emmaillotage : de quoi s’agit-il exactement ?

Un peu d’Histoire… L’emmaillotage (que l’on appelle parfois ” emmaillotement “) est une technique très ancienne : Le Nouveau-né, un tableau réalisé vers 1648 par le peintre Georges de la Tour, montre ainsi l’enfant Jésus emmailloté dans un linge.

Plus tôt, durant l’Antiquité, les bébés romains étaient couramment emmaillotés, comme l’explique l’historien Plutarque – qui souligne qu’à Rome, les sages-femmes étaient formées à cette technique. En France, à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889, les Services de l’enfance du ministère de l’Intérieur ont organisé une exposition de mannequins de poupons emmaillotés pour documenter les différentes techniques employées dans les hôpitaux de l’Assistance publique.

Emmaillotage : qu’est-ce que c’est ? ” L’emmaillotage est une technique couramment employée dans les maternités françaises, qui consiste à envelopper le bébé dans un lange ou dans une couverture légère afin de l’apaiser ” explique Alexandra Couedel, puéricultrice.

Emmaillotage : à quoi ça sert ? ” L’emmaillotage est une technique qui permet de calmer le bébé, lorsqu’il est stressé, tendu, énervé… en particulier pendant la nuit ” explique la spécialiste. L’emmaillotage est particulièrement utile lorsque l’enfant pleure et s’agite alors que ses besoins primaires ont été comblés (sa couche est propre, il n’a pas faim, il n’a pas de température, il est bien installé…). ” Cette technique apporte une sensation de cocooning à l’enfant, une sécurité que l’enfant avait lorsqu’il se trouvait dans le ventre de sa mère. C’est rassurant ” ajoute Alexandra Couedel.

Emmaillotage bébé : en pratique, comment fait-on ?

Emmaillotage : à partir de quel âge ? La puéricultrice Alexandra Couedel recommande l’emmaillotage dès les premiers jours de vie de l’enfant, pendant le séjour à la maternité puis à la maison. “ Cette technique est intéressante durant les premiers jours / le premier mois de vie de l’enfant : elle n’est toutefois plus conseillée lorsque l’enfant est capable de se retourner, c’est-à-dire aux alentours du 3ème mois de vie. “

Emmaillotage : quelle couverture, quels langes utiliser ? Pour l’emmaillotage, il est essentiel d’utiliser une couverture ou des langes légers, afin que cela reste agréable pour le bébé. On peut aussi utiliser un drap ou une serviette de toilette peu épaisse. Il est à noter que les magasins spécialisés vendent des couvertures spécialement conçues pour l’emmaillotage. ” Vous pouvez également emmailloter le bébé dans son nid d’ange, sans la capuche ” ajoute la spécialiste.

Emmaillotage : la technique. Première étape : étalez en losange votre couverture d’emmaillotage sur le lit ou sur la table à langer. Repliez le coin supérieur de la couverture. Posez le bébé (sur le dos) sur la couverture de façon à ce que le coin replié soit sous son cou. Repliez délicatement les mains du bébé sur son visage. Repliez le coin droit de la couverture sur le bébé, puis le coin inférieur. Enfin, repliez le coin gauche de la couverture sur le bébé et coincez-le dans le coin droit. Veillez à ne pas trop serrer.

Emmaillotage : le conseil de la puéricultrice. ” Si vous faites le choix de l’emmaillotage, n’hésitez pas à demander des conseils à l’infirmière puéricultrice ou à l’auxiliaire de puériculture à la maternité ! ” recommande Alexandra Couedel. Votre sage-femme ou votre médecin pédiatre pourra également vous conseiller.

Emmaillotage bébé : les précautions à prendre

  • L’emmaillotage ne doit surtout pas être trop serré : lorsque vous avez fini d’emmailloter votre bébé, il doit toujours être possible de passer une main sous la couverture / les langes / le drap / la serviette… ” Le haut du corps de l’enfant doit être regroupé (avec les mains près du visage) mais le bas du corps doit être plus lâche à partir des hanches ” précise la puéricultrice.
  • Évidemment, il n’est pas question de faire tenir l’emmaillotage avec des aiguilles / des épingles à nourrice / un quelconque système de fixation : le bébé pourrait se blesser. La technique de l’emmaillotage consiste simplement à coincer un côté de la couverture sous l’autre.
  • Il n’est pas question de laisser le bébé sans surveillance, même s’il est emmailloté !
  • ” Avant l’emmaillotage, vérifiez que les besoins primaires du bébé sont respectés : sa couche doit être propre, il ne doit pas avoir faim, il ne doit pas avoir de température et il doit être confortablement installé ” ajoute la spécialiste.
  • Attention à laisser la tête du bébé bien dégagée : “ il y a un véritable risque d’étouffement si la couverture d’emmaillotage recouvre le visage de l’enfant “.

Merci à Alexandra Couedel, infirmière puéricultrice à la maternité de Santé Atlantique à Saint-Herblain (groupe ELSAN).

Source: Lire L’Article Complet