Dépistage de la Covid-19 : les résultats d'un test peuvent-ils être faussés par un rhume ?

Grippe, gastro-entérite, angine… Dans certains cas, il peut être difficile de distinguer la Covid-19 d’autres affections courantes. C’est notamment le cas du rhume, qui appartient également à la famille des coronavirus. Les tests PCR peuvent-ils également se tromper et livrer de faux positifs en cas de rhume ?

Restez informée

On le sait : le Sars-CoV-2 fait partie de la famille des coronavirus, qui peuvent être à l’origine d’infections graves, comme la Covid-19, mais aussi d’affections bénignes comme de simples rhumes. Résultat ? Ces deux maladies ont des symptômes en commun et il peut parfois être difficile de les distinguer.

Rhume et Covid-19 : des symptômes parfois similaires

Les manifestations que l’on peut retrouver à la fois en cas de Covid-19 et de rhume ? La toux, la fièvre, la fatigue, les maux de tête ou encore les maux de gorge. Certains symptômes sont cependant plus spécifiques de l’une ou de l’autre maladie. C’est notamment le cas de la perte du goût et de l’odorat, particulièrement évocatrice de la Covid-19. D’autres signes sont également très rares en cas de rhume et plus fréquents en cas de Covid-19, comme les manifestations cutanées ou encore les symptômes digestifs.

Autre différence : la durée de la période d’incubation. Dans le cas du rhume, elle s’étend généralement de deux à trois jours, tandis qu’en cas de Covid-19, elle dure généralement entre trois et cinq jours mais peut aller jusqu’à 14 jours.

La méthode la plus efficace pour différencier un rhume de la Covid-19 reste néanmoins de faire un test PCR. Mais les tests de dépistage ne risquent-ils pas de détecter d’autres coronavirus ? Un rhume peut-il être à l’origine d’un résultat faussement positif ?

Tests PCR : ils recherchent spécifiquement le Sars-Cov-2

Bien que le rhume et la Covid-19 appartiennent à la famille des coronavirus, “les amorces qui sont utilisées dans le test PCR sont spécifiques du Covid-19”, explique à Ouest-France Line Baisset, médecin biologiste chez Laborizon Bretagne. En d’autres termes, les tests PCR recherchent spécifiquement le matériel génétique du Sars-Cov-2, ce qui signifie que si le résultat est positif, “ça ne peut être que du Covid-19, et rien d’autre”, ajoute Lionel Barrand, président du Syndicat des jeunes biologistes médicaux (SJBM).

Quid des tests antigéniques ? Normalement, ils sont positifs “seulement pour le Covid-19. C’est la même chose que le test PCR, avec des performances légèrement moins bonnes mais largement suffisantes. Si on a un rhume, il faut se faire dépister, que ce soit avec un test ou l’autre”, précise Lionel Barrand.

Covid-19 : des résultats parfois faussés si le test est mal réalisé

S’il n’y a pas de risque qu’un test de dépistage de la Covid-19 soit faussement positif à cause d’un rhume, d’autres éléments peuvent néanmoins perturber le dépistage et fausser un test. Il existe ainsi “un risque de résultats faux positifs ou faux négatifs lors de la détection du Sars-CoV-2, si le dépistage n’est pas réalisé avec des tests adéquats ou s’il n’est pas effectué dans des conditions adéquates”, peut-on lire dans un document publié par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Ce phénomène peut survenir si un test est mal réalisé, et notamment lorsque “l’écouvillonnage n’a pas été assez profond”, précise la Haute Autorité de Santé (HAS). Autre raison ? “Le test a été réalisé trop tard et le virus ne peut plus être isolé à partir d’un prélèvement”, précise la HAS. C’est également le cas lorsqu’un test est réalisé trop tôt. L’idéal pour éviter les faux négatifs est donc de se faire tester immédiatement si l’on vit dans le même foyer qu’une personne contaminée par la Covid-19, mais d’observer un délai de 7 jours après le dernier contact avec une personne contaminée si l’on ne vit pas avec elle.

Ces cas restent néanmoins rares, les tests PCR étant particulièrement fiables.

A lire aussi :

⋙ Covid-19 : un rhume peut-il nous immuniser contre le coronavirus ?

⋙ Dépistage massif : comment cette stratégie pourrait “éradiquer l’épidémie” de Covid-19 en quelques semaines

⋙ Tests PCR, sérologiques ou rapides : 4 choses à savoir sur le dépistage de la Covid-19

Source: Lire L’Article Complet