Covid-19 : Une mystérieuse agence propose à des influenceurs d'être payés pour critiquer le vaccin Pfizer

Depuis quelques jours, une agence mystérieuse tente d’user des influenceurs pour manipuler l’opinion publique…

Si la campagne de vaccination s’accélère en France, une étrange agence tente de semer le trouble. Récemment, plusieurs influenceurs français ont été contactés par l’agence “Fazze” pour poster des messages contre le vaccin Pfizer sur leurs réseaux sociaux. J’ai reçu une proposition de partenariat qui consiste à déglinguer le vaccin Pfizer en vidéo. Budget colossal, client qui veut rester incognito et il faut cacher la sponso”, explique Léo Grasset, youtubeur scientifique à plus d’1 million d’abonnés. Numerama qui a obtenu la copie de l’email en question a listé tous les éléments suspects. “Un anglais approximatif pour une agence qui se dit basée à Londres”, qui s’ajoute au champ lexical du complotisme. Ensemble, les éléments de recherches de Numérama et des influenceurs, dessinent la piste de la Russie…

MDR je viens de recevoir sur Instagram une demande de partenariat rémunéré genre 2000€ la story pour décrédibiliser le vaccin Pfizer-BioNTech (genre dire des effets indésirables graves, etc.) ????. Si vous voyez ce genre de post chez des “influenceurs méfiez-vous.

Une agence m’a contacté pour partager, en échange de rémunération, des articles qui décrédibilisent le vaccin pfizer, et de parler de son taux de mortalité. 2/4

C’est étrange. J’ai reçu une proposition de partenariat qui consiste à déglinguer le vaccin Pfizer en vidéo. Budget colossal, client qui veut rester incognito et il faut cacher la sponso.Éthique/20. Si vous voyez des vidéos là dessus vous saurez que c’est une opé, du coup. pic.twitter.com/sl3ur9QuSu

En tapant l’adresse de l’agence, le youtubeur Léo Grasset a découvert qu’elle correspondait à un centre de laser esthétique, ce qui est bien loin d’une agence d’influenceurs. Sur Linkedin, tous les employés de “Fazze” ont des profils LinkedIn étranges… Ils “disparaissent depuis ce matin. Tout le monde a bossé en Russie avant”, explique le youtubeur. Une campagne anti-Pfizer qui reprend la plupart des arguments qu’avance le compte officiel du vaccin Sputnik V. Une opération qui pourrait être dans le but de décrédibiliser le vaccin américain, au profit du russe. Pourtant, l’agence d’influenceurs ne mentionne en aucun cas le Sputnik V et préfère comparer le Pfizer avec l’Astrazeneca. Contactée par Numerama, “Fazze” n’a pour le moment pas levé le mystère sur cette affaire…

Incroyable.L’adresse de l’agence londonienne qui m’a contacté est bidon. Ils n’ont jamais eu de locaux là bas, c’est un centre laser esthétique ! Tous les employés ont des profils LinkedIn chelous… qui disparaissent depuis ce matin. Tout le monde a bossé en Russie avant. WTF pic.twitter.com/RKiEpYoMgV

Source: Lire L’Article Complet