Covid-19 : Selon Jean Castex, la France est sur "le bon chemin" d’un retour à la "vie normale"

Le Premier ministre semble bien optimiste concernant la situation sanitaire en France. On fait le point sur ses déclarations. 

En visite à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) dans un centre de vaccination mobile, le Premier ministre a souligné qu’un “retour à la vie normale” était de plus en plus proche et que l’Hexagone était “sur le bon chemin” quant à la vaccination. “Cette 4e vague – et je parle avec prudence – est maîtrisée à ce stade”, a affirmé Jean Castex qui souligne le “lien” entre la baisse du taux d’incidence et le niveau de vaccination. “Nous sommes aujourd’hui l’un des pays du monde qui vaccine le plus”, s’est félicité le chef du gouvernement. En effet, près de 48,5 millions de Français ont reçu au moins une dose (chiffres du lundi 30 août), et 43,9 millions de citoyens sont considérés comme complètement vaccinés, soit 65,1% de la population. D’après une étude parue hier, près de 50 000 décès auraient évités grâce à la vaccination en France. Toutefois, Jean Castex nuance ses propos…

Covid-19 : la France est sur “le bon chemin” d’un retour à la “vie normale” déclare Castex, suivez notre direct▶️ https://t.co/wslGl1G7hl

Si le Premier ministre semble optimiste, il “considère qu’il y a encore du travail”. “Il y a encore des populations qui ne sont pas vaccinées et donc qui sont exposées et quelque part qui sont en danger”, a-t-il souligné en début de journée. Néanmoins, Jean Castex connaît et écoute les craintes de certains Français : “On ne peut jamais reprocher à quelqu’un d’avoir peur. L’angle d’attaque est d’essayer de comprendre, de rassurer”, a-t-il expliqué. “Je pense que la conviction, le sens des responsabilités, restent nos armes privilégiées”, a ajouté le chef du gouvernement. Un optimisme qui semble bien différent de celui d’Olivier Véran qui a prévenu que le pass sanitaire pourrait être prolongé au-delà du 15 novembre si le covid-19 ne disparaissait pas de nos vies dans les trois prochains mois…

Source: Lire L’Article Complet