Comment Pauline Laigneau a fait de Gemmyo un business joaillier bien à part

Dix ans après le lancement de la première version du site, Gemmyo résiste et confirme quand bon nombre de concurrents du tout digital ont plié bagage. L’occasion de se pencher sur une décennie de mutations et de succès joaillier.

En cette période post-Covid, l’expérience client est devenue le maître mot dans les boutiques de la Place Vendôme. Mais il faut se souvenir que cela n’a pas toujours été le cas. Or, c’est justement en se confrontant à cet accueil lorsqu’elle a dû choisir sa propre bague de fiançailles que Pauline Laigneau a posé les bases de Gemmyo. Son objectif ? Un bijou design, personnalisé et accessible à réaliser du bout des doigts.

L’heure est alors au digital et toute une galaxie de sites similaires fleurit en quelques années. Mais dix ans plus tard, Gemmyo est non seulement quasiment le seul encore en piste mais le site a su diversifier ses atours pour aussi proposer une offre physique, comptant aujourd’hui cinq boutiques en propre (dont Paris, Lyon ou Bruxelles).

Précieuse ouverture

Bague RetroMilano Duo Pavée en or jaune, blanc recyclé et diamants, Gemmyo, 2590 €. Disponible sur Gemmyo.com

Tout au long du projet, Pauline Laigneau a su rester à l’écoute de ses clientes qui interagissent beaucoup avec elle, tant sur les réseaux sociaux de la marque, que sur son profil ou via son podcast. Très anglé business, ce dernier réunit 300.000 écoutes par mois. C’est cet air du temps qui la pousse à passer au tout recyclé (or et platine), à engager plus de 50% de femmes parmi ses collaborateurs et à proposer de nouvelles idées bridal.

Car cette bague de fiançailles qui l’a initialement inspirée c’est aujourd’hui toujours le cœur de métier de Gemmyo. D’après ses calculs près de 40.000 couples se sont mariés avec un bijou maison, dont une scientifique qui est allée jusqu’à commander sa bague en ligne lorsqu’elle était encore stationnée en Antarctique. Et c’est justement pour eux qu’elle imagine sans cesse de nouveaux designs, à l’image de sa collection anniversaire RetroMilano. Mais aussi des pierres atypiques comme le saphir bleu gris qu’elle nous montre ce jour-là. Un reflet si hypnotique que la gemmologue maison se voit débordée par le succès cette année. Et peut-être pour la décennie à venir ?

Bague et jonc RetroMilano en or recyclé et diamants, Gemmyo, 1760 et 3760 €. Disponibles sur Gemmyo.com

Source: Lire L’Article Complet