Check Ton Rétro : GTA III fête ses 20 ans cette année

GTA III est probablement l’opus le plus important dans l’histoire de la série GTA : c’est celui grâce auquel elle a pu passer complètement dans le monde de la 3D et devenir la licence que l’on connaît actuellement. Cette année, le jeu fête ses 20 ans !

Si aujourd’hui, GTA est considéré comme une des plus grandes licences de l’histoire du jeu vidéo, il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, entre GTA et GTA II, l’intérêt du public était certes présent, mais malgré tout plutôt limité. Il faut dire que l’univers en 2D avait de quoi garder la licence dans le passé, à l’heure où tout le monde employant déjà des univers entièrement créés en 3D. C’est alors qu’est sorti GTA III, l’opus qui aura permis de véritablement lancer la série dans la stratosphère des mastodontes du jeu vidéo. Ce mois-ci, GTA III fête ses 20 ans, et l’on revient sur l’histoire de ce jeu fondateur d’un genre tout entier.

GTA III est, comme son nom l’indique, le troisième épisode de la série GTA et le tout premier à proposer un monde ouvert entièrement modélisé en 3D. Commercialisé en octobre 2001 sur PS2, puis un an plus tard sur PC, il permet aux joueurs de prendre le rôle d’un criminel dans une ville grandeur nature, Liberty City. Ce qui démarque directement la licence GTA des jeux contemporains, c’est son côté sandbox : s’il est possible de suivre diverses missions et une histoire principale, de nombreux joueurs se perdent parfois dans les rues de la ville et expérimentent avec leur personnage. Souvent, le résultat de ces expériences résultent en une course-poursuite épique avec la police. Grâce à ce gameplay offrant une liberté inédite et la possibilité d’en profiter pour la première fois en 3D, GTA III rencontre un succès tout simplement inédit pour la série.

Ainsi, en 2001, il s’agit tout simplement d’un des jeux les plus vendus de l’année. Il est même le deuxième jeu le plus vendu de l’année suivante, 2002, juste derrière son successeur GTA Vice City. Et pour cause : les critiques encensent GTA III comme peu de jeux avaient pu l’être par le passé. Il est considéré par les professionnels comme original (et il l’était à l’époque) et particulièrement addictif notamment par la sensation de liberté, inédite jusqu’alors. Résultat : GTA III s’écoule à plus de 12 millions d’exemplaires dans le monde. Et forcément, une suite est immédiatement prévue par Rockstar, qui sortira quelques mois plus tard Vice City, et trois ans plus tard GTA San Andreas.

Source: Lire L’Article Complet