Ces fins de jeux que tu ne peux voir que si ton personnage meurt

Pour voir ces fins, il va falloir faire le sacrifice ultime : le personnage que tu incarnes depuis le début va devoir mourir… 

Généralement, une fin de jeu est considérée comme réussie si elle permet d’offrir une conclusion satisfaisante à l’arc scénaristique des personnages que l’on a pu suivre depuis le début de l’aventure. Et tout peut marcher : un happy ending, une ouverture vers une potentielle suite… Du moment que c’est bien fait et pas trop cliché, il y a des chances pour qu’elle marque le joueur et lui donne envie soit de refaire le jeu, soit d’attendre impatiemment une suite. Et puis il y a les jeux qui prennent un risque : pour voir la fin du jeu, il va falloir faire un sacrifice, et pas n’importe lequel. Il va falloir que le personnage que tu incarnes depuis le début trépasse. Attention : on va évidemment aborder des spoilers pour les jeux qui arrivent.

Red Dead Redemption 2

Le pire avec Red Dead 2, c’est sa fin. Elle met le joueur dans une situation impossible, où il doit faire un choix entre deux fins. Et dans les deux cas, notre cher Arthur Morgan finit par mourir. Autrement dit, le jeu te donne l’illusion d’un choix pour une mort finalement inévitable. Cruel, n’est-ce pas ?

NieR Automata

On le sait, NieR Automata offre des tonnes de fins différentes au joueur en fonction de ses actions dans le jeu. Ces nombreuses fins font même partie intégrante de l’histoire, et l’une d’entre elles implique la mort de notre personnage. On parle de la fin E : tu sacrifies ta sauvegarde et donc ta progression pour aider un autre joueur. Bon, pour y arriver, il faut terminer trois parties différentes avec trois personnages différents.

Cyberpunk 2077

Malgré ses nombreux défauts à sa sortie, Cyberpunk 2077 a tout de même testé pas mal de choses. Parmi elles, il est possible de sacrifier son propre corps, celui de V, que l’on incarne depuis le début, pour ramener Johnny Silverhand (incarné par Keanu Reeves) à la vie. Une fin pas optimale, mais qui a au moins le mérite d’exister.

Fallout 3

On connaît les jeux Fallout, et leur capacité à surprendre le joueur du début à la fin. Et quelle fin pour Fallout 3 : si tu veux terminer le jeu, il va falloir le faire depuis la tombe. Tu n’as en effet aucun moyen de finir Fallout 3 sans que ton personnage principale ne meure. Heureusement, quelque temps plus tard, Bethesda a pu lancer un DLC pour changer cette fin qui en a énervé plus d’un.

Mass Effect 2

La mission suicide de Mass Effect 2 est une des plus grandes fins de l’histoire du jeu vidéo. Notre cher Shepard peut en effet mourir s’il a eu des actions répréhensibles pendant toute la partie. En donnant des tâches aux mauvaises personnes, en renonçant à toutes les missions de loyauté, le personnage principal finit par mourir à la fin du jeu.

Source: Lire L’Article Complet