Cannabis : Gérald Darmanin affirme que certains pays sont revenus sur sa légalisation, info ou intox ?

Fortement opposé à la légalisation du cannabis, le ministre de l’Intérieur a affirmé que beaucoup de pays sont revenus sur leur décision. On démêle le vrai du faux. 

Il y a une semaine, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin était invité sur le plateau de BFMTV. Au programme ? Un débat autour de la lutte contre le trafic de drogue, mais aussi sur la légalisation du cannabis en France. “Est-ce que vous pensez que les trafiquants de drogue, qui gagnent 100.000 euros d’argent liquide par jour, parce que c’est légalisé, ils vont monter une petite échoppe, déclarer aux Urssaf et aux impôts, payer des cotisations aux ASSEDIC, pour continuer à vendre au coin de la rue?”, a demandé le ministre. Lorsque le journaliste lui rappelle que des États l’ont fait, Gérald Darmanin lui tient tête : “Mais une grande partie de ces États et de l’opinion publique revient sur cette légalisation”, a-t-il affirmé. Pourtant, il semblerait que le ministre de l’Intérieur se soit trompé…

Selon les experts consultés par nos confrères de France Inter, sur les pays qui ont légalisé le cannabis, aucun n’est revenu sur cette décision. À leur connaissance, seul l’état américain du Colorado n’a pas pu finaliser pleinement cette légalisation puisque les pouvoirs publics n’ont pas réussi à faire rentrer les taxes promises aussi rapidement que prévu. “Il est vrai qu’en Europe, les Pays-Bas cherchent à limiter fortement le tourisme étranger dans les coffee shops, notamment à la frontière avec la Belgique. Mais ils réfléchissent dans le même temps à produire eux-mêmes légalement le cannabis !”, a expliqué une des expertes. Aussi hostile à la légalisation de cette drogue qu’Emmanuel Macron, Gérald Darmanin semble avoir parlé un peu trop vite pour défendre sa cause…

Des États sont-ils “revenus sur la légalisation” du cannabis, comme l’affirme Gérald Darmanin ?➡️ https://t.co/UqwePs61Fo pic.twitter.com/zzB1Lm4cn8

Source: Lire L’Article Complet