Cancer : un nouveau traitement pourrait éliminer les tumeurs de certains patients en phase terminale

Plusieurs scientifiques viennent de découvrir un traitement qui permettrait d’éradiquer les tumeurs de patients atteints d’un cancer de la tête et du cou en phase terminale. Il permettrait également d’éviter les effets indésirables de la chimiothérapie.

Restez informée

C’est une découverte scientifique qui redonne de l’espoir. Plusieurs chercheurs de l’Institute of Cancer Research (ICR) de Londres (Royaume-Uni) ont découvert un nouveau traitement contre le cancer. Il pourrait éliminer les tumeurs de certains patients en phase terminale.

Leurs recherches se sont essentiellement concentrées sur les cancers de la tête et du cou. C’est lors d’un essai clinique de phase 3, réalisé auprès de 947 malades, que les scientifiques ont mis en lumière les vertus thérapeutiques d’un cocktail de médicaments d’immunothérapie.

Cancer : deux médicaments d’immunothérapie seraient efficaces contre les tumeurs

L’étude, menée par l’ICR et le Royal Marsden NHS Foundation Trust, et rapportée par The Guardian, s’est en effet tournée vers le nivolumab et et l’ipilimumab, deux anticorps utilisés dans le traitement de mélanomes.

D’après les chercheurs, l’association de ces deux médicaments d’immunothérapie entraînerait une réduction significative de la taille des tumeurs chez les patients atteints d’un cancer en phase terminale. Leur système immunitaire développerait des anticorps appelés PD-L1, qui s’attaqueraient aux cellules cancéreuses.

S’il s’agissait là d’un essai sur des cancers de la tête et du cou, ce « cocktail de médicaments » avait déjà fait ses preuves lors de tests similaires sur des patients atteints de cancers du rein, de la peau et des intestins en phase terminale.

Ce nouveau traitement contre le cancer permettrait d’éviter les effets secondaires de la chimiothérapie

Selon le professeur Kristian Helin, directeur général de l’ICR interrogé dans The Guardian, « ces résultats sont prometteurs« . Il ajoute que les « immunothérapies sont des traitements plus doux […] qui peuvent apporter des avantages significatifs aux patients.« 

L’un de ces avantages est de pouvoir épargner aux patients les effets secondaires de la chimiothérapie. Cela permettrait également d’améliorer leur qualité de vie.

Grâce à la combinaison de ces deux médicaments, les patients présentent également des chances de survie plus élevées. Selon Kevin Harrington, professeur de thérapies biologiques du cancer à l’ICR, les résultats de l’étude indiquent une « tendance positive en matière de survie« . Les patients ayant reçu des médicaments d’immunothérapie et ayant développé des niveaux élevés d’anticorps PD-L1 ont, en moyenne, vécu trois mois de plus que ceux ayant reçu des traitements de chimiothérapie. Un traitement prometteur, qui pourrait représenter une avancée scientifique majeure.

Source : Immunotherapy combination could be alternative to ‘Extreme’ chemotherapy in some head and neck cancers, Institute of Cancer Research (ICR)

Source: Lire L’Article Complet