Cancer du sein triple négatif : ce traitement prometteur dont les patientes françaises sont privées

Trodelvy. C’est le nom d’un traitement qui suscite beaucoup d’espoir chez les patientes atteintes de cancer du sein triple négatif : il est le seul à pouvoir allonger leur espérance de vie. Pourtant, il n’est pas disponible en France. Les patientes se mobilisent pour y avoir accès rapidement.

11.000. C’est le nombre de femmes touchées par un cancer du sein triple négatif chaque année. Il représente environ 10 à 15 % des cancers du sein et il est particulièrement agressif. En cause notamment ? Il se développe vite et n’exprime pas les récepteurs hormonaux ni les récepteurs HER2 qui peuvent répondre à des thérapies ciblées. Il n’existe donc aucun traitement spécifique permettant de lutter contre le cancer du sein triple négatif. Aucun, sauf un : le Trodelvy (sacituzumab govitecan).

  • FEMME ACTUELLE – "Je ne suis pas Patrick Bruel!", "elle est où ma campagne en or massif?": Nicolas Sarkozy se défend au procès Bygmalion

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “L’amour est dans le pré” 2020 : la mère d’un candidat se trouve “entre la vie et la mort”

    Femme Actuelle

  • Cours de broderie : le point lancé

    Femme Actuelle

  • CUISINE ACTUELLE : La confiture sans cuisson

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Burger Effiloché de Boeuf Raclette

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – INTERVIEW – Françoise Hardy : “Jacques (Dutronc) ne veut pas que je souffre”

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Dominique Loiseau revient sur le suicide de son mari, Bernard : “C’est comme s’il était là en permanence”

    Femme Actuelle

  • 10 coiffures des années 90 pour être canon en 2021

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Ce jour où Mathilde Seigner a donné une "beigne d'anthologie" à Josiane Balasko

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Ewan McGregor : sa fille Clara défigurée par une morsure de chien avant un tapis rouge à Las Vegas

    Femme Actuelle

  • CUISINE ACTUELLE – Verrines jambon mascarpone

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Euro 2021" : pourquoi les Bleus mettent-ils un genou à terre ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Pollution de l’air : 5 gestes pour s’en protéger

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Axel Kahn, "violemment agressé" par un cancer incurable, évoque, dans ses "plages lumineuses", sa fin imminente

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Clara Luciani: "À 11 ans, je mesurais déjà 1m76!"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Anniversaire de Johnny Hallyday : drone, mise en scène… la vidéo de Laeticia Hallyday interpelle

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – "Je ne suis pas Patrick Bruel!", "elle est où ma campagne en or massif?": Nicolas Sarkozy se défend au procès Bygmalion
    FEMME ACTUELLE – "Je ne suis pas Patrick Bruel!", "elle est où ma campagne en or massif?": Nicolas Sarkozy se défend au procès Bygmalion


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – “L’amour est dans le pré” 2020 : la mère d’un candidat se trouve “entre la vie et la mort”
    FEMME ACTUELLE – “L’amour est dans le pré” 2020 : la mère d’un candidat se trouve “entre la vie et la mort”


    Femme Actuelle


  • Cours de broderie : le point lancé
    Cours de broderie : le point lancé


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Trodelvy : un traitement innovant mais indisponible en France

Les femmes souffrant d’un cancer du sein triple négatif peuvent bénéficier d’une chirurgie, d’une radiothérapie et d’une chimiothérapie, mais les risques de récidive sont particulièrement importants : dans environ 30 % des cas, il devient métastatique dans les trois ans. A ce stade, la durée moyenne de survie est de 14 mois.

L’immunothérapie combinée à la chimiothérapie représente un espoir pour les patientes. Un médicament est particulièrement prometteur : le Trodelvy, car il permettrait de doubler l’espérance de vie. Une étude parue en 2019 dans le New England Journal of Medicine avait révélé des résultats positifs. Le Trodelvy avait ensuite bénéficié d’une autorisation accélérée de mise sur le marché aux États-Unis en 2020.

Peu de temps après, la France avait suivi l’exemple en délivrant une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) à titre nominatif. Elle permettait à un médecin de demander ce traitement à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) pour une patiente nommément désignée. L’objectif ? Permettre la prise en charge de personnes en impasse thérapeutique.

Cancer du sein triple négatif : les patientes françaises se mobilisent pour bénéficier du Trodelvy

Problème : cette ATU est ensuite restée en suspens car les capacités de production du laboratoire Gilead, qui produit le Trodelvy, ne sont pas suffisantes pour approvisionner l’Europe, et notamment la France. La distribution de ce traitement n’est pour l’heure assurée qu’aux États-Unis et Gilead a annoncé que le traitement ne pourrait pas être fourni à la France avant la fin de l’année 2021.

Un collectif appelé #MobilisationTriplettes milite pour que les Françaises atteintes d’un cancer du sein triple négatif bénéficient le plus rapidement possible de ce traitement. “Cette situation provoque une injustice et une perte de chance pour toutes les patientes en impasse thérapeutique”, peut-on lire dans une pétition lancée par le collectif.

Depuis le 3 juin dernier, l’ANSM délivre de nouvelles ATU nominatives pour le Trodelvy. Il s’agit cependant d’un nombre limité au vu du contexte d’approvisionnement restreint. “Un dispositif d’accès précoce (ATU de cohorte) sera ensuite mis en place en décembre 2021 pour prendre en charge un plus grand nombre de patientes, dans l’attente de la commercialisation de ce médicament en Europe, prévue courant 2022”, a précisé l’Agence du médicament.

A lire aussi :

⋙ Témoignage : “A 33 ans, je suis atteinte d’un cancer du sein triple négatif”

⋙ Cancer du sein triple négatif : quelles sont ses particularités et comment le traiter ?

⋙ Cancer du sein : les réponses aux questions que l’on se pose

Source: Lire L’Article Complet