Blue Period : Le 1er épisode de l'anime dispo aujourd'hui sur Netflix !

C’est aujourd’hui que sort le premier épisode de l’anime de Blue Period. Chaque semaine, un épisode sortira et c’est sur Netflix que ça se passe !

On vous en parlait il y a peu dans notre sélection des animes les plus attendus de l’automne. Et c’est aujourd’hui que le 1er épisode de l’adaptation animée du manga Blue Period sort sur Netflix. Et ça tombe bien car ça correspond aussi avec la sortie du tome 6 du manga, disponible depuis mercredi et toujours aux Éditions Pika. Depuis sa sortie en début d’année, le manga connaît une grosse popularité auprès des fans de manga. Présentation d’un manga avec un héros atypique qui ne cesse de nous étonner !

Un héros atypique sous les traits d’un ado torturé

Si vous êtes fan de manga, vous avez dû, à un moment ou un autre, vous intéresser à la culture japonaise pour mieux comprendre certaines scènes de vos mangas préférés. GTO (Great Teach Onizuka par exemple) vous aura peut-être permis de vous intéresser un peu plus au système éducatif japonais et à la pression subis par les élèves. C’est justement ça le point central de Blue Period. En effet, l’histoire nous plonge dans le quotidien de Yaguchi Yatora, un lycéen de 16 ans, dont la vie va être chamboulée du tout au tout après qu’il ai vu la toile réalisée par une camarade plus âgée. Cette rencontre va tout simplement transformer toute sa vie.

Derrière cette rencontre atypique se cache un véritable sujet de débat. En effet, au Japon, la réussite scolaire et professionnelle est extrêmement importante au point que beaucoup d’élèves suivent des cours particuliers extrêmement onéreux pour réussir à entrer dans une grande école. Alors que Yaguchi est plutôt un très bon élève, quoi qu’un peu bad boy, sa rencontre avec l’art va tout simplement le pousser à revoir sa vision des choses. Jusqu’à présent, et il le dit lui-même dans le manga, il se contentait de faire ce qu’on attendait de lui. Par on, s’entend la société et ses parents. Pourtant, voilà qu’il trouve quelque chose pour donner du sens à son existence. Il va donc devoir se battre pour se faire entendre et surtout pour réaliser ce souhait qui bouillonne en lui.

C’est en ça qu’il est un héros plutôt atypique. Alors oui, bien sûr, beaucoup de héros de manga sont dans le mood « Je me bats pour rêve contre le reste du monde » mais au final, ils ne se battent pas réellement contre le reste du monde. Yaguchi, lui, se bat surtout pour des idées préconçues et sur des modes de pensées bien ancrés dans la société japonaise. Et ce qu’il y a d’intéressant avec Blue Period c’est qu’on assiste à toutes les interrogations de son personnage principal, on le voit chercher ses propres réponses. Blue Period a réellement cette portée sociale et sociétale que l’on attend d’un grand manga ou simplement d’une grande œuvre (que ce soit série, cinéma, livre ou autre). Sans parler du fait qu’à l’image de Blue Lock où vous allez apprendre des choses sur le foot ou de Deep Sea Aquarium Magmell de chez Vega-Dupuis où vous allez découvrir les fonds abyssaux et les fonds marins, Blue Period va vous apprendre ce qu’est l’art, les techniques, les couleurs, etc.

L’adaptation animée : une consécration pour Blue Period

Lorsqu’un manga rencontre une certaine popularité, nombreux sont les fans à espérer une adaptation animée. Mais cela n’arrive pas tout le temps. Le fait que Blue Period soit adapté aussi rapidement en anime est une véritable consécration pour le manga. Car oui, le manga n’est pas extrêmement puisqu’il est publié au Japon depuis 2017. Comparé à des licences comme Dragon Ball, Naruto ou encore One Piece, c’est encore une jeune licence. C’est donc une véritable reconnaissance que le manga soit adapté, surtout lorsqu’on sait qu’afin d’élargir son catalogue d’animes Netflix n’a pas hésité à s’en mêler.

Enfin, ce n’est pas n’importe quelle équipe qui travaille sur l’adaptation de Blue Period. C’est en effet le studio Seven Arcs qui est en charge de la production avec dans le staff Koji Masunari en réalisateur en chef, Katsuya Asano au scénario ou encore Tomoyuki Shitaya au charadesign. Le moins qu’on puisse c’est que l’équipe est solide et que les membres ont la réputation d’avoir produit des animes très qualitatifs comme Violet Evergarden ou encore Food Wars!. Vous l’aurez compris, nous avons particulièrement de voir ce nouvel anime et de voir s’il respecte bien le manga. Et vous, vous avez hâte ?

Source: Lire L’Article Complet