« Blackwater III : La Maison » n'est pas celle du bonheur
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Blackwater III : La Maison » de Michael McDowell, paru le 5 mai 2022 aux Éditions Monsieur Toussaint Louverture.

Emily Café Powell, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Blackwater III : La Maison de Michael McDowell, paru le 5 mai 2022 aux Éditions Monsieur Toussaint Louverture.
 

Sa citation préférée :

La rivalité entre les deux sœurs étaient représentatives de l’incroyable animosité que nourrissaient l’une envers l’autre Elinor et Mary-Love.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que ce roman marque un véritable tournant dans la saga Blackwater en rebattant les cartes de manière frappante et efficace. Sans que le lecteur lui ait véritablement prêté attention, un nouveau personnage émerge, prêt à prendre part aux guerres intestines des Caskey… Brillant !
  • Parce que l’auteur montre à merveille le temps qui passe et les mœurs qui changent, avec l’autorité naturelle des Caskey qui s’érode peu à peu… Une nouvelle ère arrive, les Caskey en feront-ils partie ?
  • Parce que l’efficacité du récit est une nouvelle fois au rendez-vous : la grande maîtrise narrative de l’auteur fait de ce tome-ci, tout autant (voire davantage !) que les précédents un véritable « page-turner ».
  • Parce que, détail qui n’en est pas vraiment un, la fabrication de ce tome attire toujours autant le regard : quatre portraits se faisant face donnent le ton, entourant une maison à l’atmosphère vaguement inquiétante. C’est magnifique et très à-propos !

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. À Perdido, Alabama, le clan Caskey continue de se déchirer : la matriarche Mary-Love tente de se maintenir à la tête de la famille, tandis qu’Elinor guette le moment de lui ravir définitivement la couronne.

Les personnages. Un quatuor de personnages féminins émergent de ce récit : Mary-Love et Elinor transmettent à la génération suivante, Miriam et Frances, leur inimitié. La haine en héritage ? On fait difficilement pire…

Les lieux. Perdido, Alabama, est une bourgade indolente du vieux Sud, comme figée dans le temps. Deux rivières entourent la ville : dangereuses, et même potentiellement létales, elles prélèvent un lourd tribu sur la petite communauté.

L’époque. La Dépression s’installe à Perdido. La crise économique frappe durement la ville.

L’auteur. Michael McDowell a écrit près de trente livres en seulement dix ans ! Son credo ? Le « paperback », livres de poche peu chers, car il aimait l’idée de divertir le plus grand moment.

Ce livre a été lu avec une angoisse sourde, car on sent bien que la fin sera terrible…

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet