Bitcoin : La Chine ferme un nouveau service crypto… la répression s'intensifie

C’est une nouveau tour de vis que subit le Bitcoin de la part de la Chine, qui intensifie en ce moment sa répression dans le secteur des cryptomonnaies.

Jusqu’où va-t-on aller du côté de la Chine ? L’empire du milieu est depuis maintenant quelques mois engagé dans une répression du Bitcoin qui, si elle n’a rien d’inédite, semble cette fois beaucoup plus rude que ce que l’on avait pu observer les années précédentes. Les mineurs de cryptomonnaies ont ainsi été les premiers à devoir subir les désagréments des autorités chinoises, avec un accès à l’électricité qui leur a été coupé, mettant un gros stop à leur activité. Et aujourd’hui, une nouvelle étape semble avoir été franchie dans ce qui apparaît comme une stricte volonté de régulation.

En effet, la Banque populaire de Chine a annoncé, à travers son bureau de Pékin, avoir fermé l’entreprise de logiciels Beijing Qudao Cultural Development, suspectée d’avoir pris part à des transactions en cryptomonnaies. Une fermeture justifiée par sa volonté de “prévenir et contrôler les risques de spéculation dans les transactions de monnaie virtuelle, et de protéger les actifs du public”. Elle a par ailleurs averti les entreprises, leur enjoignant de ne pas “fournir de locaux, d’affichage commercial, de publicité […] ainsi que tout autre services destinés à des activités économiques liées aux cryptomonnaies”. Le début d’une campagne vigoureuse ?

Source: Lire L’Article Complet