BellySculpting : en quoi consiste cette pratique qui promet un ventre plat rapidement ?

Le BellySculpting est une pratique qui allie le Stomach vacuum à la méthode Pilates. Elle permettrait d’avoir un ventre plus tonifié en peu de temps. Alors, comment s’y mettre ? Quels sont les bienfaits ? Y’a-t-il des contre-indications ? On fait le point.

Restez informée

Le BellySculpting, ça vous parle ? Depuis quelques semaines, cette toute nouvelle pratique fait parler d’elle. Et pour cause : elle promet un ventre plat en peu de temps. À l’origine, il y a Anaïs Jazmine. Il y a deux ans, la jeune femme a créé le BellySculpting en fusionnant deux disciplines : le Stomach vacuum et la méthode Pilates. La promesse ? Des « résultats immédiats » et des « bienfaits physiologiques » dès la première séance.

BellySculpting : qu’est-ce que c’est et comment le pratiquer ?

Dans son livre La méthode BellySculpting pour un ventre plus plat, publié aux Éditions Leduc le 17 mai dernier, Anaïs Jazmine explique le chemin parcouru avant de concevoir cette nouvelle pratique. Selon elle, le BellySculpting permet de « travailler les muscles profonds » de la sangle abdominale comme du plancher pelvien.

Alors, par où commencer pour tonifier son ventre ? Le but étant d’allier les deux disciplines, Anaïs Jazmine conseille de pratiquer d’abord le Stomach vacuum puis d’enchaîner avec la méthode Pilates. Si le Stomach vacuum peut se réaliser dans différentes postures, la spécialiste nous invite à débuter en position allongée. D’après elle, le meilleur moment de la journée pour s’y adonner serait le matin, qui plus est à jeun. Voici donc la marche à suivre :

  • Allongez-vous sur le dos, les jambes pliées et les plantes de pieds posées à plat sur le sol
  • Remontez vos côtes et rentrez le ventre
  • Inspirez tranquillement par le nez, en absorbant votre nombril
  • Expirez par la bouche en sentant l’air passer dans votre gorge, comme si vous vouliez faire de la buée sur une vitre
  • Répétez ce cycle cinq fois d’affilée

Maintenant que votre respiration est posée, vous allez pouvoir passer au Stomach vacuum :

  • Reprenez une inspiration et au moment de l’expiration, bloquez votre respiration
  • Absorbez votre ventre au maximum et contractez votre périnée
  • Maintenez cette position pendant quelques secondes, puis relâchez en expirant

A post shared by Welcome to the Belly Gang (@anaisjazmine)

Il est ensuite temps de passer à la méthode Pilates. Pour démarrer, Anaïs Jazmine propose un exercice simple : le Pelvic Curl. Ce dernier aurait de nombreux bienfaits : il permettrait de « réveiller les abdos en douceur« , de « stabiliser le plancher pelvien » ou encore « d’étirer les lombaires« . Pour le réaliser, allongez-vous sur le dos, les jambes parallèles et ouvertes à la largeur des hanches. Les genoux sont relevés, les pieds sont posés au sol et les bras se trouvent le long du corps. Procédez-ensuite comme ceci :

  • Inspirez et rapprochez vos côtes basses et vos abdominaux en créant un ventre plat
  • Expirez en engageant vos abdominaux et en absorbant votre nombril, puis décollez doucement votre bassin du sol
  • Montez ensuite en bridge (pont)
  • Inspirez et activez vos abdominaux sans bouger
  • Expirez et déroulez vos vertèbres une à une, de manière à reposer délicatement votre colonne vertébrale sur le sol
  • Reproduisez ce mouvement quatre fois

N’oubliez pas d’effectuer cet exercice sans tension dans vos épaules ou dans votre nuque, et en engageant votre périnée sur l’expiration. Vous pouvez le compléter avec les mouvements proposés dans le livre ou avec ceux de votre choix.

Quelles sont les contre-indications à la pratique du BellySculpting ?

Plus vous ferez preuve de régularité dans votre pratique, plus vous constaterez rapidement les bénéfices du BellySculpting, indique Anaïs Jazmine. Bien que cette discipline soit douce, la créatrice de cette méthode prévient que certains effets secondaires peuvent survenir. Par exemple, vous pourrez avoir mal dans le bas du dos après la pratique du Stomach vacuum. Ceci est tout à fait normal, surtout lors des premières séances. Vous pourrez également ressentir certaines sensations surprenantes, telles que des gargouillis dans le ventre ou encore des douleurs ovariennes. La spécialiste tient à rassurer et rappelle que le Stomach vacuum va venir « stimuler les organes en profondeur » : il est donc naturel que votre corps réagisse.

Il existe cependant quelques contre-indications. Anaïs Jazmine préconise de ne pas se mettre au Stomach vacuum si vous souffrez de l’une des pathologies suivantes :

  • Un ulcère
  • Une maladie cardiaque
  • Une pression artérielle trop élevée
  • Une hernie
  • Un glaucome

En revanche, le Stomach vacuum comme la méthode Pilates peuvent être pratiqués pendant la grossesse. Pour le premier, Anaïs Jazmine recommande de le faire à quatre pattes ou en s’allongeant sur le dos, et non debout. Enfin, elle conseille aux femmes enceintes de ne pas retenir leur souffle, mais plutôt de relâcher immédiatement. En cas de doute, demandez conseil à un professionnel de santé avant de pratiquer le BellySculpting.

Vous pouvez retrouver toutes les informations dans le livre La méthode BellySculpting pour un ventre plus plat, paru le 17 mai 2022 aux Éditions Leduc.


Source: Lire L’Article Complet