Barbara Pravi et le camp français sur un nuage après l'Eurovision
  • Dans la nuit de samedi à dimanche, à Rotterdam (Pays-Bas), la Française Barbara Pravi s’est classée deuxième de l’Eurovision 2021, derrière le groupe italien Måneskin.
  • « Cela faisait trente ans que l’on n’avait pas obtenu un tel résultat ! », s’est réjouie Alexandra Redde-Amiel, la cheffe de la délégation française.
  • « J’ai fait ce que je voulais, comme je le voulais, dans le moindre détail, c’est tout ce qui compte », a déclaré Barbara Pravi.

De notre envoyé spécial à Rotterdam (Pays-Bas)

Il y a des deuxièmes places qui ont le goût de victoire. Ce sentiment prédominait dans le camp français à l’issue de l’Eurovision 2021 qui a vu Barbara Pravi se classer
juste derrière – à 25 points près – le groupe italien Måneskin, grand gagnant de cette édition.

« C’est énorme ! Cela faisait trente ans que l’on n’avait pas obtenu un tel résultat ! », se réjouit à chaud Alexandra Redde-Amiel, la cheffe de la délégation française. Et d’ajouter : « Je crois que cela va changer le regard de beaucoup de Français sur le concours. On prouve que la France est de retour, qu’on veut et qu’on ira chercher cette première place ! »

« Je plane, je pense que je vais bien dormir », glisse Barbara Pravi en arrivant dans le centre de presse, après avoir vécu ces émotions intenses.

Elle avait déclaré en début de semaine qu’elle n’envisageait pas de partir de Rotterdam avec des regrets et elle ne s’est pas fait mentir : « J’ai fait ce que je voulais, comme je le voulais, dans le moindre détail, c’est tout ce qui compte. »

Elle se projette dans l’après

Quand on lui demande de raconter ce qui lui est passé par la tête lors de l’annonce des points, elle répond du tac au tac : « Je ne crois pas avoir reçu de notes depuis le collège. C’était très étrange. La victoire, je la frôle, et en même temps, je me dis qu’une victoire, c’est quelque chose qui n’arrive jamais. On est deuxièmes, c’est fou ! » Barbara Pravi savoure aussi le fait que sa chanson Voilà, a transcendé les barrières de la langue.

Autre fait suffisamment rare pour être signalé : la chanteuse française a reçu, avant la finale, un message d’encouragement d’Emmanuel Macron en commentaire sur Instagram. « J’ai trouvé ça fort étonnant. N’importe quel message qui m’envoie de l’amour est bien reçu. La première chose que j’ai faite, c’est une capture d’écran que j’ai envoyé à mes parents », confie-t-elle, amusée.

Barbara Pravi veut s’octroyer un peu de repos, prendre le temps de retrouver ses proches et son quotidien parisien, loin de sa chambre d’hôtel néerlandais où elle ne peut ouvrir les fenêtres.

Elle dit être déjà « passée à la case d’après ». A savoir la sortie de son nouvel album pour la fin de l’été, puis ses concerts à la rencontre du public français. Le 1er février 2022, elle sera sur la scène du Trianon, à Paris. « J’ai été serveuse là-bas », rappelle-t-elle. Barbara Pravi sait où elle va, n’oublie pas où elle vient et son parcours s’annonce radieux.

Source: Lire L’Article Complet