Avec "Spell 31", leur nouvel album, les jumelles d'Ibeyi chantent leur force ancestrale

Elles clament leur amour l’une pour l’autre, affirment leur nom de scène, « Ibeyi », « jumeau » en yoruba, la langue qui unit l’Afrique et Cuba par le calvaire des esclaves. Naomi et Lisa-Kaindé Diaz sont soeurs, et elles en sont fières.

Les deux jeunes femmes sont aussi des Diaz, filles de Maya, présente sur le disque, et du percussionniste Anga Diaz, disparu il y a 16 ans. Alors sur ce troisième album, avec encore plus de force dans la voix, elles chantent leurs souvenirs, leurs morts, leurs espoirs. Et ces dernières années, raconte Naomi, l’espoir fut surtout de repartir sur les routes : « Pendant trois ans, ne voir que des likes sur les réseaux sociaux c’est lourd…« 

Rythme et engagement

Avec leur sens unique du rythme et de la couture des styles, des langues et des voix qui ondulent, les deux jumelles restent un cas à part, d’une émotion rare. Lisa-Kaindé : « Le monde a changé, et nous on s’est dit que si on devait ne plus jamais voyager, et bien on l’avait fait.« 

Ce qu’on a vécu ces dix dernières années, on s’est dit que c’était beau

Depuis dix ans, elles n’ont pas le sentiment d’avoir dévié. Comme sur le précédent album, elles s’emparent du sujet du racisme, des violences policières notamment. « C’est vraiment un chapitre différent du même livre, expliquent-elles en choeur. Spell 31, c’est Ibeyi maintenant« . Plus fortes que jamais, certainement, Ibeyi ; enfin prêtes à redécoller.

Le nouvel album des soeurs d'Ibeyi | La chronique de Yann Bertrandécouter

Ibeyi, Spell 31 (XL Recordings). Album disponible. En tournée à l’automne, le 6 novembre à Strasbourg, le 15 à Lille, le 25 à Toulouse, le 26 à Nîmes ou encore le 3 février à Paris, l’Olympia.

Source: Lire L’Article Complet