Avec la pénurie en puces, les smartphones vont-il devenir plus cher ?

Et si le prix des smartphones venait à s’envoler ? Les dernières nouvelles ne sont en tous cas pas rassurantes dans ce secteur.

Ce n’est maintenant plus une nouvelle : le monde de la tech subit depuis près d’un an une pénurie de semi-conducteurs. Un problème en approvisionnement qui a notamment été à la base des problèmes constants autour de la PlayStation 5, et qui a évidemment touché le monde des smartphones, gros consommateurs de puces. Dernier exemple en date, la production d’iPhone 13 va devoir être revue à la baisse en 2021, et être amputée de 10 millions d’unité. Un problème qui, s’il durait, pourrait avoir un impact autrement plus important, puisqu’il pourrait entraîner à la hausse le prix des smartphones !

En effet, on a vu que les différentes pénuries cette année avaient mécaniquement augmenté le prix des matériaux devenus plus rares. Dans le milieu de la construction, les tarif du bois, de l’acier et de l’aluminium se sont envolés. Une tendance qui devrait se poursuivre avec les puces, TSMC (50% des parts de marché mondiale dans la fonderie de semi-conducteurs) ayant décidé d’une augmentation de 10 à 20% de ses prix. Or, cette inflation devrait déjà avoir un impact sur les automobiles, grosses consommatrices de ces puces, et dont les tarifs vont croître en Europe selon une étude Euler Hermes-Allianz. La tendance pourrait ainsi normalement se prolonger pour les autres industries très demandeuses en puces, parmi lesquelles celle des smartphones. Alors, prêt à payer plus cher votre nouveau bébé en 2022 ?

Source: Lire L’Article Complet