Apple attaque en justice NSO, à l'origine du logiciel espion Pegasus

Apple vient d’engager une action en justice contre la société israélienne NSO, qui a développé le logiciel espion Pegasus capable d’espionner les iPhone.

Souvenez-vous, ça avait été un des gros dossiers chauds de l’été. Il avait été alors révélé qu’un logiciel espion appelé Pegasus, et produit par une société israélienne NSO, avait réussi à espionner les iPhone, pourtant réputés pour leur sécurité. Une affaire très épineuse puisque ce service avait été vendu par NSO à des gouvernements autoritaires, et avait par ailleurs servi à espionner Emmanuel Macron, Édouard Philippe et des ministres français. De quoi sérieusement mettre en rogne Apple, qui vient finalement d’annoncer la mise en place d’une action en justice contre l’entreprise NSO.

Cette action en justice aux États-Unis a pour but d’obtenir « une interdiction permanente pour NSO d’utiliser un quelconque service, logiciel ou appareil d’Apple ». « Des acteurs appuyés par des États comme le groupe NSO dépensent des millions de dollars en technologies de surveillance sophistiquées sans qu’ils soient mis devant leur responsabilité. Cela doit changer » explique le dirigeant Craig Federighi.

Dans la plainte déposée par Apple, NSO est décrit comme un groupe de hackers, « mercenaires amoraux du XXIème siècle ». La firme de Cupertino ajoute que l’intégration de NSO à la fameuse Entity List justifie l’accusation criminelle, et rappelle que NSO fait partie de ces acteurs bénéficiant d’une très gros soutien étatique afin de lancer des cyberattaques. Apple demande par ailleurs des dédommagements punitifs, qui pourraient coûter très cher à NSO.

Source: Lire L’Article Complet