À quelle heure vaut-il mieux prendre son petit-déjeuner pour perdre du poids ?

Selon un professeur d’épidémiologie génétique, il faudrait prendre son petit-déjeuner tardivement pour perdre entre 2 et 5 kilos. Explications.

Restez informée

Bien manger, oui, mais pas à n’importe quelle heure. Selon la chronobiologie, il ne suffit pas de surveiller le contenu de son assiette pour perdre du poids, il faut également manger au bon moment. Et cela, dès le premier repas de la journée. D’après le Pr Tim Spector, professeur d’épidémiologie génétique au King’s College London (Royaume-Uni), le petit-déjeuner devrait être pris en milieu de matinée, à 11 heures. Dans les colonnes du journal britannique Daily Mail, ce dernier affirme qu’un petit-déjeuner tardif pourrait nous aider à perdre entre 2 et 5 kg. On signe où ?

Décaler son petit-déjeuner pour jeûner plus longtemps

En prenant notre dîner avant 21 heures, un petit-déjeuner tardif nous permettrait d’atteindre ainsi un jeûne intermittent d’environ quatorze heures. En vogue depuis quelques années, ce mode d’alimentation consiste à se priver de nourriture sur un temps donné. Si la formule la plus répandue est celle du 16/8 (deux repas par jour avec 16 heures de jeûne), il est possible d’adapter son jeûne à l’infini. La privation de 14 heures, pendant la nuit, semble être la solution la moins restrictive. Et si l’on termine son dernier repas assez tardivement, vers 21 heures, il faudra donc patienter pour petit-déjeuner. En général […] nous dînons beaucoup plus tard comme en Espagne et en Italie. Même ceux qui dînent tôt finissent par grignoter jusqu’à 21 heures, ce qui rend difficile la réalisation d’une période de jeûne de 14 heures, constate le professeur d’épidémiologie.

Jusqu’à 5 kg en moins

Ce mode d’alimentation pourrait nous aider à perdre entre 2 et 5 kg en quelques mois seulement sans modifier le contenu de notre assiette. D’après lui, ce serait même plus efficace que le régime 5:2 qui consiste à restreindre à plus de 75 % ses apports caloriques deux jours par semaine tout en mangeant normalement les cinq autres jours. « Il est plus simple de tenir sur le long terme lorsqu’on jeûne 14 heures sur 24 heures, en déjeunant tard le matin mais en mangeant les mêmes quantités que d’habitude. Les microbes de notre intestin ont un rythme circadien comme nous et ont besoin d’une période de repos », ajoute-t-il.

Les bienfaits du jeûne intermittent

À la ménopause, les hormones nous jouent des tours et les kilos ont tendance à s’accumuler sur la zone abdominale. Le simple fait de jeûner jusque 11 heures semble être la solution idéale pour perdre du poids et détoxifier son organisme sans pour autant se priver. Mais ce n’est pas tout, le jeûne intermittent pourrait aussi prévenir le diabète, réduire la tension artérielle et améliorer les taux de cholestérol, selon certaines études. Cependant, d’après une récente étude, publiée en avril dernier dans le New England Journal of Medicine, les bénéfices minceur du jeûne intermittent seraient à nuancer. À apports caloriques journaliers équivalents, une personne qui jeûne perdrait autant de kilos qu’une autre qui ne jeûne pas… Aïe !

Source: Lire L’Article Complet