A Paris, un appartement de 60 m² s’inspire avec talent des codes hôteliers

Être à la maison comme à l’hôtel, telle fut l’envie d’un jeune couple de grands voyageurs et amateurs d’hôtels à l’esthétique léchée lors de leur premier achat immobilier. Un désir d’autant plus vivace que lorsqu’ils ont acquis cet appartement de 60 m² au cœur du quartier mythique de Montmartre, la conjoncture mondiale les empêchait de voyager pour cause de pandémie.

Pour répondre à leurs attentes très précises en matière stylistique, ils ont fait appel à l’architecte d’intérieur Thibaut Picard  via Instagram. Avant de lancer son aventure en solo, le professionnel a travaillé dix ans en agence, notamment sur de nombreux projets hôteliers pour de grandes chaînes. Son expertise était idéale pour orchestrer la rénovation de ce bien immobilier qui manquait de caractère. Les lieux avaient beau convoqués quelques caractéristiques intéressantes comme des moulures et un beau parquet, ils demeuraient mal optimisés et sombres. La mission du professionnel consista à faire émerger le potentiel des différents espaces de vie et leur administrer une cure de jouvence, de fonctionnalité et de singularité. Jouer sur les contrastes, redéfinir les volumes, rendre plus fonctionnelles les pièces tout en leur octroyant une réelle personnalité tels fut les principaux axes de travail de l’architecte. Récit et décryptage de cet appartement de 60 m² comme à l’hôtel !

  • Couleurs assumées et mobilier sur-mesure pour un 60 m² modernisé à Belleville
  • Un appartement parisien transformé par des mariages de couleurs inédits

Avant : une entrée mal optimisée

D’une superficie de 10 m2, l’entrée initiale annonçait toute l’identité d’un appartement mal structuré et optimisé. Prenant la forme d’un long couloir aveugle, dépourvu de tout rangement, elle devait impérativement offrir des espaces de stockage – nécessaires dans un appartement doté d’une unique chambre – et signifié au passage par ses choix esthétiques tout l’esprit des nouveaux lieux voulus par les propriétaires.

Après : une entrée comme un boîte pleine de caractère

Dans toutes ses réalisations, Thibaut Picard démontre son expertise impeccable pour maîtriser la couleur. Il le prouve ici dès l’entrée où il injecte d’emblée une esthétique hôtelière raffinée. La peinture vert foncé sélectionnée chez Ressource habille les murs, portes de placards et plafond pour créer une sensation de boîte au charme feutré. A la manière des chambres d’hôtel aux entrées structurées, l’architecte a envisagé cet espace traditionnellement dit « de passage » comme une vraie pièce. Pour arriver à ce résultat, il a fait le choix de réduire la largeur du couloir initial pour insérer un coin banquette (à gauche sur la photo). Cet espace fonctionnel et décoratif a pour vertu de créer une respiration au cœur de ce couloir aveugle. Il est encadré par deux placards invisibles.

A noter également en bout de couloir, un mur vert avec un tableau aux accents brutaliste qui suggère une élégante perspective. Ce mur a remplacé la porte qui permettait d’accéder au coin dressing, désormais accessible uniquement par la chambre.

Avant : un passage sans caractère 

Voici un aperçu de l’ancien passage qui faisait la jonction entre l’entrée et la salle à manger-salon. Deux portes vitrées permettaient d’accéder chacune à l’un des espaces.

Après : une mise en valeur des transitions entre les pièces

Si Thibaut Picard n’a abattu aucun mur porteur lors de cette rénovation, il a savamment retravaillé la distribution des espaces et leur transition. Pour preuve, ce passage mis en valeur par des menuiseries plus recherchées et des encadrements qui reprennent le code couleur de l’entrée. Les portes ont disparu au profit d’une circulation fluidifiée. Les ouvertures invitent désormais à découvrir des pièces de vie plus lumineuses en contraste avec l’entrée.

Avant : une salle à manger sans envergure

Une petite bibliothèque, un buffet, une table et quelques chaises : la salle à manger avant travaux se contentait du strict minimum en termes de mobilier comme d’agencement.

Après : une salle à manger moderne et fonctionnelle

Pour le professionnel, le séjour devait impérativement suggérer un exigeant dissonance avec le couloir de l’entrée. Un contraste chromatique auquel répond à merveille cette bibliothèque sur-mesure avec banquette intégrée. Thibaut Picard réutilise l’esprit boîte pour créer un intelligent coin salle à manger.

C’est le mobilier des propriétaires qui a définit la couleur de cette bibliothèque peinte en un vert d’eau. Sélectionnée chez Ressource, cette nuance répond aussi bien à la table en marbre, aux murs couleur gris perle qu’au vert foncé présent dans l’entrée. L’ensemble table à manger et chaises est surmonté d’une suspension minimaliste qui tranche avec l’esthétique habituellement réservée à cet espace. Généralement au-dessus d’une table, les suspensions XXL ont la cote ces temps-ci. Thibaut Picard a convaincu les propriétaires de privilégier plutôt une lampe aérienne, capable de se fondre dans le décor et de se coordonner aux lignes de la bibliothèque. Le choix s’est donc porté sur une délicate suspension de chez l’éditeur italien Flos.

Après : un meuble bibliothèque pour exposer des jolies pièces déco

Encadré de deux placards, le coin banquette est surmonté d’un dédale d’étagères subtilement éclairées par des leds discrets. Cette ambiance tamisée convoque avec subtilité le charme des chambres d’hôtel à la lumière apaisante. Délicat et efficace, ce système d’éclairage participe à mettre en valeur les pièces d’art et les livres des propriétaires.

Avant : un salon peu mis en valeur

Face à la salle à manger dans la même pièce, le salon prenait place. Disposant de sa propre fenêtre et affichant des murs gris, il n’optimisait aucunement son caractère lumineux. Il exposait des pièces de mobilier sombres et datées.

Après : un salon où les meubles et objets apportent caractère à l’espace

Le nouveau salon prend des airs de galerie d’art. Dans cette pièce de vie, les meubles et objets sont les créateurs du décor. Oeuvres d’art, pièces rétro et mobilier design affirment le caractère de ce salon moderne où les touches de couleurs sont suggérées par les pièces sélectionnées plutôt que par les murs gris perle à l’inverse des autres pièces de l’appartement où les murs exposent des couleurs à fort caractère.

Avant : une cuisine sans saveur

Sombre et étroite, l’ancienne cuisine affichait des meubles foncés associés à une crédence datée. Le volume de la pièce semblait mal exploité notamment avec les meubles suspendus qui venaient encadrer la seule fenêtre disponible ce qui produisait un effet étouffant.

Après : une petite cuisine verte et noir

Pour respecter le budget de la rénovation, la nouvelle cuisine a joué la carte du « simple et efficace » en misant sur des meubles de cuisine IKEA et en reprenant les codes couleur de l’entrée. Les portes des placards affichent un vert gris élégant plus doux que celui présent dans l’entrée. Les meubles s’accordent à un plan de travail noir en granit.

Avant : une chambre mal exploitée

D’une superficie plutôt généreuse pour un appartement parisien, la chambre avant travaux n’avait aucunement exploité ses points forts, à savoir son orientation et sa taille. Un simple lit occupait ce grand espace, accompagné de deux tables de chevet et un fauteuil dans un coin de la pièce. 

Après : une chambre repeinte dans un rose irrésistible

Sans surprise, la chambre était la pièce où les heureux propriétaires avaient envie de jouer le plus avec les codes hôteliers. Thibaut Picard leur a ainsi conçu une chambre très cocooning qui respire une nouvelle fois l’esprit boîte par son total look coloré. L’avantage majeur de cette pièce étant son orientation plein ouest, profitant ainsi d’un plein-soleil toute l’après-midi, l’architecte a conseillé au jeune couple l’emploi d’un rose saumon de chez Ressource. Présente sur tous les murs, portes, niches et placards de la pièce, cette teinte était calibrée pour que la pièce évolue au rythme de l’ensoleillement.

Cette chambre évolutive dans sa réception visuelle reprend avec brio les codes hôteliers de différentes manières et ce, dès son entrée. De part et d’autre de celle-ci, des petites niches rétro-éclairées avec placards en partie inférieure trônent et convoquent ces espaces habituellement réservés aux mini-bar et placards disponibles dans les chambres d’hôtel. Avec une efficacité redoutable, le professionnel a réalisé une chambre avec rangements intégrés comme à l’hôtel !

Avant : dressing avant rénovation

Avant les travaux orchestrés par Thibaut Picard, le dressing ne disposait même pas d’un accès dans la chambre, seulement dans le couloir. Une aberration pour les propriétaires…

Après : une suite parentale façon suite d’hôtel avec dressing

Dans l’objectif de parfaire l’esprit suite d’hôtel de cette nouvelle chambre, l’architecte a agrandi la partie dressing tout en l’ouvrant sur la chambre uniquement. Une ouverture tout en discrétion pour jouer la rigueur comme dans les chambres des grands hôteliers. Le dressing intégré ainsi s’apparente à une pièce cachée dont la porte invisible vient se fondre dans un jeu de tasseaux en bois sur les murs et porte. 

A l’intérieur, cet espace de stockage a été entièrement réalisé en MDF teinté dans la masse dans un gris anthracite appuyé pour rester dans l’esprit tout en contraste de l’appartement.

Après : une tête de lit rose avec soubassement en menuiserie

Comme à l’hôtel également, le coin tête de lit instaure une ambiance raffinée en reprenant les menuiseries murales peintes en total look rose et un soubassement strié original de chez Orac Décor. Un revêtement intégré sur toute la partie tête de lit pour créer un effet de continuité. Une simple applique et une table de chevet de part et d’autre du lit suffisent à cette chambre sur-mesure de belle facture.

Avant : une salle de bains étroite

Accessible auparavant par le couloir de l’entrée, la salle de bains peu lumineuse manquait de praticité avec sa grande baignoire et son lave-linge intégré.

Après : une salle de bains digne d’une suite d’hôtel

Pour parfaire le look suite d’hôtel de la chambre à coucher, l’architecte a condamné l’ouverture de salle de bains côté entrée pour la rendre uniquement accessible via la chambre et une discrète porte coulissante. L’entrée de la précédente salle de bains a laissé place à une superbe douche à l’italienne dont la nuance a été sélectionné par sa proximité avec la nuance présente côté couloir. Un beau grès cérame imitation marbre en grand plaque habille les murs de la douche suggérer une nouvelle fois un effet boîte chic et confortable.

Source: Lire L’Article Complet