A la maison, au supermarché : 10 conseils pour faire des économies

Quelques centimes grappillés par ici, quelques euros gagnés par-là, et à la fin du mois on obtient une belle cagnotte. Notre plan d’action, à la maison et au supermarché.

Restez informée

En 2020, nous avons mis de côté 276€ par mois en moyenne, selon un sondage OpinionWay pour Meilleurplacement.com. Cette épargne, nous pouvons encore la faire fructifier en adoptant au quotidien quelques réflexes simples. À la maison, on économise l’énergie sans renoncer au confort. Et au moment de faire les courses, on traque les bonnes affaires sans tomber dans la surconsommation. Une question d’équilibre…

Faire des économies à la maison

1 / Cuisiner avec un couvercle

Avis aux adeptes des pâtes ! Couvrir la casserole permet de les cuire plus vite, donc de dépenser moins d’énergie. En faisant bouillir de l’eau à couvert, on consomme 4 fois moins de gaz ou d’électricité. En revanche, contrairement à la croyance populaire, saler l’eau ne change pas le temps de cuisson.

2 / Baisser le chauffage

Diminuer la température de 1°C permet de gagner 7% sur la facture de chauffage. Dans les pièces peu occupées comme l’entrée ou les chambres, mais aussi la nuit, contentez-vous de 16° ou 17°C. Dans la salle de bains, réglez le thermostat à 18°C et montez-le à 22°C quand vous prenez une douche. Dans le séjour, 19°C sont suffisants. Pour contrôler la température ambiante et l’adapter à votre rythme de vie (jour/nuit, présence/absence), équipez votre chaudière ou vos radiateurs électriques d’un thermostat programmable (à partir de 50€, en magasin de bricolage). À la clé, 15% en moins sur la facture de chauffage, soit jusqu’à 270€ par an.

3 / Laver son linge à 30°C

L’énergie dépensée par le lave-linge sert principalement à chauffer l’eau. En réduisant la température de 60 à 30°C, on économise 60% d’électricité à chaque cycle. La facture annuelle passe ainsi de 70€ à 40€ environ. En passant de 40 à 30°C, on fait encore baisser la note d’environ 8€. Et cela, sans faire de compromis sur la performance de lavage, à condition que le linge ne soit pas trop sale. Choisissez une lessive efficace à basse température (« Ariel Pods », par exemple). Et évitez les cycles courts, hyper gourmands en énergie car l’eau doit alors chauffer très rapidement.

4 / Dégivrer le frigo et le congélateur

Dès que la couche de givre atteint 3 mm, il faut l’enlever car elle représente une surconsommation électrique de 30%. Après avoir vidé et débranché l’appareil, placez une casserole d’eau bouillante à l’intérieur (avec un dessous de plat pour ne pas abîmer le revêtement). Patientez 15 mn porte fermée, puis grattez le givre avec une spatule en bois. Vérifiez également la température des appareils : 0 à 5°C pour le réfrigérateur, -18°C pour le congélateur. Le thermostat doit être réglé à environ 60%, soit 3 sur 5 ou 6 sur 10.

5 / Arrêter de laver la vaisselle à la main

Un lave-vaisselle récent n’a besoin que de 9 à 10 litres d’eau par cycle, contre 25 pour un appareil qui a plus de dix ans. C’est toujours mieux que les 42 litres utilisés quand on nettoie tout à la main. Certes, vous n’économisez alors que 0,09 centimes par lavage, le prix de l’eau étant très bas. Mais rapporté au nombre moyen de cycles annuels (220), cela fait tout de même 20 € de moins par an rien que pour l’eau ! Quant à la consommation électrique, on la diminue en bannissant le programme rapide, qui chauffe vite et fort (65°C), au profit du cycle éco (50°C), qui fait tourner l’eau au moins 3 heures.

6 / Boire l’eau du robinet

Boire 1,5 litre d’eau en bouteille par jour coûte 0,17€ si on choisit une marque premier prix, soit un budget annuel d’au moins 62€ par personne. L’eau du robinet, elle, revient à 0,005€ le litre et demi, soit une dépense d’à peine 2€ par an ! Pour améliorer son goût, vous pouvez opter pour une carafe filtrante. Cet équipement peu coûteux à l’achat (21,90€ la carafe + 5€ la cartouche pour 100 litres de boisson, brita.fr) offre une eau de qualité à petit prix : 0,07€ par jour et par personne.

Faire des économies au supermarché

7 / Utiliser sa carte de fidélité

À présenter à chaque passage en caisse, elle permet de cumuler des euros façon cagnotte. On peut ainsi gagner entre 10 et 50% du prix de certains produits signalés en magasin, sous forme de bons d’achat à utiliser dès le lendemain. La plupart des cartes sont gratuites ; méfiez-vous de celles qui sont payantes, elles ne sont pas toujours avantageuses et incitent souvent à dépenser plus que prévu, histoire de les « rentabiliser ». Vérifiez également qu’il ne s’agit pas d’une carte de paiement à crédit.

8 / Guetter les promos

50% de réduction immédiate sur le lot de 4 gels douche, -70% sur le deuxième jus d’orange acheté… Sur les prospectus, dans les catalogues et en rayon, les promos nous en mettent plein la vue. Des sites comme bonial.fr recensent même l’ensemble de ces offres par typologie de magasin (supermarchés, mode, bricolage, etc.) pour mieux nous aiguiller. Intéressant si l’on cherche un article en particulier, sinon, on reste vigilant. Car les promos nous font souvent faire des dépenses imprévues, encombrantes (packs familiaux, lots…) voire inutiles. Avant de craquer, posez-vous toujours la question : « En ai-je vraiment besoin ? » Et veillez à ne pas trop vous écarter de votre liste de courses.

9 / Collecter les bons de réduction

Ils offrent entre 0,20 et 3€ de réduction immédiate ou à valoir sur un futur achat. On les trouve partout : envoyés dans la boîte aux lettres, remis avec le ticket de caisse, à imprimer sur des sites spécialisés comme couponnetwork.fr, etc. Selon l’UFC-Que Choisir, ils permettent de réaliser en moyenne 160€ d’économies par an. À condition de ne pas se laisser tenter par un trop grand nombre d’offres, au risque de dépenser beaucoup plus que prévu. La bonne idée : charger les coupons directement sur votre carte de fidélité ou sur votre smartphone, via une appli ou depuis le site internet du magasin. Une option « dématérialisée » plus pratique et plus écologique.

10 / Se faire rembourser

Les applis Shopmium et iGraal Market proposent de « rembourser vos courses » en magasin ou en drive, quel que soit votre supermarché. Une offre intéressante même si, dans les faits, le remboursement ne concerne qu’une sélection de produits (qui change régulièrement). Et il est souvent partiel, de l’ordre de 30 à 50% du prix d’achat. Pour en profiter, repérez sur l’appli les offres qui vous intéressent. Prenez ensuite votre ticket de caisse en photo et scannez le code barre du produit. Le remboursement intervient dans les 48 heures, sur votre compte en banque.

À noter : vous pouvez aussi bénéficier de remboursements – à hauteur de 20% maximum – en utilisant votre carte de crédit chez les commerçants partenaires de votre banque (programmes « LCL CityStore » et « Le Cashback Société Générale », notamment).

Quel hypermarché est le moins cher ?

Le magazine spécialisé Linéaires a relevé le prix de 86 produits de marque vendus en hypermarchés au second semestre 2020. Résultat, un chariot de courses de 100€ en moyenne coûte 91,90€ chez E.Leclerc, 93,70€ à Intermarché et 94€ chez Système U. A Monoprix et Casino, le prix du panier s’envole, respectivement à 113,50€ et 116€. Entre deux enseignes, il peut donc y avoir 24€ de différence sur le même Caddie de produits ! Adepte des courses en ligne, avec livraison ou drive ? Consultez un comparateur de prix comme Lebondrive.fr, notamment.

Entre particuliers, on économise

Faire des petits travaux. Réparer une fuite, tondre la pelouse, monter un meuble, poser une tringle à rideaux… Sur Bricoco.com, vous entrez en contact avec un voisin bricoleur, sans payer de commission. C’est l’intervenant qui fixe son tarif, entre 10 et 45€ de l’heure. On peut ainsi faire réparer une serrure pour la modique somme de 20€.

Louer du matériel. Une scie circulaire à 5€, une shampouineuse à 20€, une élagueuse à 10€… Louer ce type d’outillage à la journée, c’est plus rentable que de l’acheter. De nombreuses annonces avec photos sur Kiwiiz.fr et Zilok.com.

Se faire livrer un colis. Au lieu de passer par un transporteur, on baisse les frais de 30 à 80% en faisant voyager son paquet dans le véhicule d’un particulier, via le site Cocolis.fr. Intéressant pour les objets volumineux achetés sur Le Bon Coin ou autres. Comptez environ 40€ pour transporter un frigo sur 300 km.

A lire aussi :

⋙ Consommer moins cher : 8 bons plans pour faire des économies

⋙ 10 accessoires pour économiser de l’argent… et des ressources

⋙ Carrefour, Casino… Et maintenant des abonnements pour payer ses courses moins cher

Source: Lire L’Article Complet