5 choses à savoir pour parfaitement réussir la cuisson de la bavette de boeuf

Très bonnes en bifteck, les bavettes d’aloyau et de flanchet ne sont pas si simples à cuire. Pour ne pas qu’elles soient dures, il vaut mieux les déguster saignantes. En revanche, la bavette à pot-au-feu ne se prête pas aux mêmes modes de cuisson. Ne vous trompez plus !

La bavette de bœuf est considérée comme l’un des morceaux les plus délicieux de l’animal. Il en existe trois types qui, tous, proviennent de la partie arrière du côté du ventre : la bavette d’aloyau est un muscle abdominal, la bavette de flanchet se trouve au niveau de l’aine et la bavette à pot-au-feu qui, comme son nom l’indique, se prête particulièrement à ce plat courant de la gastronomie française. Sa texture filandreuse en fait un morceau difficile à cuisiner car trop cuit, la viande devient dure et moins bonne à la dégustation. Par ici les astuces à connaître pour réussir une cuisson parfaite de la bavette de bœuf !

⋙ Inspirez-vous avec nos meilleures recettes à base de bœuf

Comment bien faire cuire une bavette ?

La bavette d’aloyau et de flanchet se cuit au grill ou à la poêle. En effet, du fait de leurs fibres longues et peu serrées, elles sont particulièrement juteuses et savoureuses. Attention cependant à bien dénerver la bavette de flanchet avant cuisson. Pour la cuisson, saisissez votre morceau environ 1 minute de chaque côté si vous le voulez saignant et jusqu’à 3 minutes pour un morceau épais bien cuit, puis salez, poivrez, nappez-le du jus de cuisson et dégustez-le aussitôt.

Un conseil, vous pouvez également faire cuire votre bavette avec des échalotes. Pour cela, émincez-les puis faites-les confire dans une poêle avec du beurre. Une fois fondantes, ajoutez un tout petit peu de sucre et d’eau. Tournez continuellement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de jus. Ajoutez les échalotes pendant la cuisson de la viande.

En revanche, parce qu’elle est bien moins tendre que les deux autres bavettes, la bavette à pot-au-feu est destinée à une cuisson spéciale. Elle est bouillie pendant plusieurs heures. Découvrez nos 10 conseils pour réussir votre pot-au-feu à coup sûr.

Comment attendrir une bavette de bœuf ?

Attendrir la bavette de bœuf se joue avant et après cuisson. Ainsi, sortez-la du réfrigérateur quelques minutes avant de la cuire et laissez-la à température ambiante. Cela lui évitera de subir un choc thermique responsable de la contraction des fibres musculaires qui durcissent la viande. Faites-la cuire en suivant les explications ci-dessus. Une fois cuite, laissez-la reposer dans une feuille d’aluminium. Cela permettra à la chaleur de se répartir uniformément et à la viande de se détendre.

Une autre technique pour attendrir la bavette de bœuf consiste à la laisser mariner pendant au moins 30 minutes avant la cuisson ou la veille si possible. Pour cela, découvrez les super astuces de Cyril Lignac pour réussir sa marinade et inspirez-vous avec nos délicieuses idées de marinades de bœuf !

Comment couper de la bavette ?

Selon la manière de couper la bavette, elle sera plus ou moins tendre. Il est donc important de la couper dans le sens perpendiculaire des fibres, c’est-à-dire les longues rainures qui vont toutes dans le même sens.

⋙ Bien choisir sa viande de bœuf

Quelle matière grasse pour cuire une bavette de bœuf ?

Pour ne pas brûler tout en montant en température, il est conseillé de mélanger une noix de beurre, mais attention à ne pas commettre d’erreur, avec un peu de bonne huile d’olive. Commencez la cuisson à feu vif avec une goutte d’huile et poursuivez-la avec le beurre une fois que la viande a un peu cuit des deux côtés.

Quelle quantité de bavette par personne ?

Pour une bavette d’aloyau ou de flanchet en plat principal, comptez 150 g par personne. Pour un pot-au-feu, il en faudra 200 g sans os.

Source: Lire L’Article Complet