5 aliments riches en vitamine D à consommer pour renforcer son corps en hiver

Pour préparer son organisme à affronter les sombres journées d’hiver, à défaut d’aller faire le plein de lumière dans un endroit où c’est l’été toute l’année, une cure de vitamine D s’annonce plus que nécessaire. Pour vous y aider, voici 5 aliments particulièrement riches en « vitamine du soleil » à associer à vos compléments alimentaires.

Nombreux sont les médecins qui recommandent dès l’approche de l’hiver, de débuter une petite cure de vitamine D. Essentielle pour le bon fonctionnement de notre système immunitaire, elle est aussi bonne pour les os que pour les muscles. Pourtant d’après l’Académie de Médecine Française, 1 Français sur 2 souffrirait d’un déficit en vitamine D. Ces carences peuvent s’avérer dangereuses pour la santé et accroitre le risque de cancers, de dépression ou de maladies osseuses. 

En été, il est assez facile d’en emmagasiner, puisqu’elle est naturellement produite par notre corps sous l’effet d’une exposition au soleil. En hiver en revanche, à mesure que les journées se raccourcissent et que le taux d’ensoleillement ne cesse de fléchir, il devient davantage difficile de faire le plein en vitamines D. 

Pour y pallier, il existe alors plusieurs solutions : les compléments alimentaires sous forme d’ampoules ou de comprimés par exemple est certainement la plus efficace et facilement accessible. Il est aussi possible de recourir à des séances de luminothérapie en institut spécialisé ou à domicile grâce à des lampes ou des lunettes conçues à cet effet. L’alimentation peut également avoir son petit rôle à jouer pour nous aider à nous ravitailler en « vitamine du soleil ». Voici justement 5 aliments qui en sont plutôt riches à ajouter à vos assiettes si le besoin s’en fait. 

#1 Les poissons gras

Hareng, saumon, truite, maquereau, sardine et même thon en conserve sont autant de poissons qui constituent un apport non négligeable en vitamine D. Faites néanmoins attention au mode de cuisson que vous choisirez, si vous souhaitez que ces aliments maintiennent leur teneur optimale. Pour le saumon par exemple il est recommandé de privilégier une cuisson vapeur contre une cuisson au four pour la truite. Les maquereaux se consommeront plutôt frits, les sardines grillées, le hareng mariné ou fumé et le thon cru. Plus généralement, l’huile de tous les poissons serait bénéfique. La plus connue reste l’huile de foie de morue qui peut se consommer crue pour les plus téméraires ou en gélules. 

#2 Les champignons

La peau des champignons a la même habilité que la peau humaine à absorber la lumière du soleil et donc la vitamine D. Si vous les choisissez frais et bio, et que vous les faites cuire préalablement, ceux-ci représenteront donc une bonne source de vitamine D et B, de fibres mais aussi de nombreux autres minéraux comme le phosphore ou le fer. 

#3 Le chocolat noir

On est d’accord c’est une plutôt bonne nouvelle mais pas non plus une raison pour vous jeter sur la première tablette qui passera sous votre nez. Sachez néanmoins que le chocolat noir composé d’au moins 40% de cacao contient environ 5 µg de vitamine D pour 100g. Pas mal. 

#4 Les œufs

Bon à savoir, le jaune d’œuf est particulièrement concentré en vitamine D mais encore faut-il réussir à supporter de le consommer cru. 

#5 Le lait de soja

Si vous veillez bien à le choisir dans sa version enrichie, le lait de soja s’avère plutôt riche en vitamines A, B et D mais aussi en sels minéraux. Nature en boisson, ou ajouté à votre muesli ou votre porridge du matin, c’est aussi une bonne alternative au très controversé lait de vache.

  • Comment s’endormir en seulement quelques minutes? (GQ)
  • Le coffret La Lettre d’Ines : les produits coups de cœur d’Ines de la Fressange dans votre boîte aux lettres ! (Version Femina)
  • Cheveux: un ingrédient surpuissant pour un volume de rêve (ELLE)
  • Huile essentielle de patchouli : tout ce qu’il faut savoir pour bien l’utiliser (Femme Actuelle)

Source: Lire L’Article Complet