3ème dose : pour qui, quels délais, avec quel vaccin anti-covid ?
  • Troisième dose de vaccin : pour qui ?
  • Covid-19 : quand faire la 3ème dose ?
  • Moderna, Pfizer… Avec quel vaccin faire la dose de rappel ?
  • Où faire la troisième dose ?

Une troisième dose de vaccin anti-covid peut désormais être administrée. Voici les modalités de ce rappel vaccinal.

Troisième dose de vaccin : pour qui ?

Ce rappel vaccinal concerne désormais les personnes de 65 ans et plus, ainsi que les plus fragiles, explique un communiqué de la Haute autorité de Santé publié le 24 août 2021. 

Les populations éligibles à une troisième dose sont donc : 

  • Les résidents des EHPAD et des USLD ;
  • Les personnes de plus de 65 ans ;
  • Les personnes à très haut risque de forme grave
  • Les personnes présentant des pathologies facteurs de risque de forme grave, selon la classification établie par la Haute autorité de Santé ;
  • Les personnes sévèrement immunodéprimées ;
  • Les personnes ayant reçu le vaccin Covid-19 Janssen.

Les patients ayant contracté la Covid-19 postérieurement à leur premier schéma vaccinal ne doivent pas se voir proposer de dose de rappel.

Dans un nouveau communiqué publié le 6 octobre, la HAS recommande également aux personnels en contact avec ces publics vulnérables et à l’entourage des personnes immunodéprimées de recevoir une troisième dose. L’efficacité des vaccins diminuant au bout de plusieurs mois, cette campagne de rappel vaccinal permettra de garder un niveau de protection élevé contre le virus, notamment face au variant Delta. 

Covid-19 : quand faire la 3ème dose ?

« Pour les quatre premiers groupes de personnes, le Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV) dans son avis du 19 août 2021 et la Haute autorité de Santé dans son avis du 23 août 2021 recommandent un délai d’au moins 6 mois entre la primo-vaccination complète et l’administration de la dose de rappel, détaille la Direction générale de la Santé. Concrètement, les personnes ayant été primo vaccinées selon un schéma à deux doses, recevront leur dose de rappel (ou troisième dose) à partir de six mois après la deuxième dose. »

Pour les patients sévèrement immunodéprimés, l’administration d’une dose de rappel peut être réalisée dans un délai inférieur à 6 mois (mais d’au moins 3 mois), dès lors qu’il est jugé par l’équipe médicale que la quatrième dose permettrait d’améliorer la réponse immunitaire.

Pour les personnes ayant reçu le vaccin Covid-19 Janssen, la Haute autorité de Santé recommande un délai minimal de 4 semaines entre la primo-vaccination et la dose de rappel.

Moderna, Pfizer… Avec quel vaccin faire la dose de rappel ? 

Pour le moment, seuls les vaccins à ARN Pfizer et Moderna seront injectés pour cette troisième dose – et ce, même pour les personnes ayant déjà reçu deux doses d’AstraZeneca et une dose de Janssen. 

Où faire la troisième dose ?

Pour les résidents des EHPAD et des USLD : directement au sein des établissements.

Pour les autres groupes de population éligibles : soit en centre de vaccination soit auprès d’un professionnel de ville (médecin, pharmacien, infirmier, sage-femme) habilité à prescrire et à administrer le vaccin.

  • Vaccin Covid-19 : quel délai entre les deux doses ?
  • Vaccination contre la Covid-19 : gare au « syndrome du vacciné »

Source: Lire L’Article Complet