10 réalisations d’architectes à copier pour aménager une cuisine dans un studio

Plus que dans n’importe quel autre type de logement, aménager une cuisine digne de ce nom dans un studio peut relever du défi. Pour y parvenir, il est impératif de trouver une parade ingénieuse qui pallie le manque de mètres carrés. Ainsi, un seul et unique précepte doit primer : l’optimisation totale de l’espace. Notons néanmoins que pour une cuisine confortable, il faut compter un minimum d’1,80 m de largeur et environ 60 cm pour le plan de travail. 

Cuisine dans un placard ou dans un coin, dissimulée derrière des cloisons amovibles ou une verrière, avec des rangements jusqu’au plafond ou nichés dans le bar, voici 10 réalisations d’architectes qui prouvent que l’aménagement d’une cuisine dans un studio n’est pas une question de taille. 

  • Comment personnaliser un studio meublé ?
  • Kitchenette : tous nos conseils sur cette petite cuisine alliée des petits espaces

Une cuisine de studio intégrée dans un mur de rangement

Multiplier les placards était un critère essentiel pour ce studio parisien de 35 m2. Installés sur un pan de mur, les rangements profitent de la hauteur sous plafond pour maximiser le stockage. Derrière les façades blanchies se dérobent dressing, placards de cuisine, frigo, lave-linge, nécessaire de ménage. Pour démarquer l’espace cuisine, l’agence Holborn a opté pour un bloc noir où crédence, four et évier s’intègrent en toute discrétion. 

Une cuisine semi-ouverte dans un coin du studio

Dans ce studio de 19 m2 orchestré par Margaux Carnevali, chaque espace est délimité avec ingéniosité. Adossée à la salle de bains, cette cuisine semi-ouverte fonctionnelle fait ainsi profiter de l’abondante luminosité au reste de la pièce. Afin de démarquer le coin repas, le sol est recouvert de carreaux de ciment au graphisme doux et léger. On aime la crédence verte et les placards blancs qui tissent un dialogue chromatique avec le reste de l’appartement. 

Une cuisine de studio en longueur

En face du mur de placards jouxtant l’entrée de ce studio de 19 m2 imaginé par l’architecte Thomas Housinger, la cuisine s’impose sur toute la longueur. Si elle semble imposante au premier abord, sa disposition linéaire permet néanmoins d’allier fonctionnalité et gain de place. En contreplaqué, cette cuisine noire crée un contraste élégant avec les placards en bois blond qui courent sur tous les murs de l’appartement. 

Une cuisine de studio dissimulée dans un placard

Dans cet appartement ultra astucieux, la cuisine a la capacité de se dissimuler à l’envi. Tantôt ouvert, tantôt fermé, le bloc de bois blond piqué de marbre disparaît grâce à d’ingénieuses cloisons blanches montées sur glissières. Une fois les portes closes, la cuisine s’éclipse de la pièce centrale ne laissant que l’essentiel à l’horizon. Ni vue, ni connue, voilà une réalisation de cuisine pour studio modulable et exemplaire. 

Une cuisine de studio design

Exemplaire en matière d’optimisation d’espace, ce studio réimaginé par l’agence Transition Interior Design compile les bonnes idées déco supplément fonctionnalité. D’un côté, on découvre la pièce à vivre poudrée avec bureau, de l’autre, une salle de bains dissimulée et une cuisine ouverte délimitée par un bar. Le coup de génie ? La hauteur sous plafond est parfaitement exploitée tandis que la crédence verte tranche avec la blancheur ambiante. Design assuré.

Une cuisine de studio avec bar

Sous la houlette de Marianne Evennou, ce studio de 25m2 s’est transformé en un écrin poétique aux accents poudrés où la couleur structure l’espace. Pour preuve, salon et cuisine sont reliés par un même bleu. Malgré leurs tailles réduites, ces espaces n’ont rien à envier à leurs homologues aux dimensions plus généreuses. Pour plus de confort, de fluidité et d’harmonie, une banquette confortable est adossée au retour de bar. Un exemple d’optimisation à copier.

Une cuisine de studio colorée avec verrière

Mini par la taille ne signifie pas mini par le style. La preuve avec la cuisine de cette studette de 13 m2. Dissimulée derrière une cloison vitrée, celle-ci s’étend sur un mur complet avec un petit coin repas en enfilade. Si du mobilier en plaqué chêne a été sélectionné pour son aspect chaleureux, il est rehaussé par un plan de travail en quartz, un choix de couleurs charismatiques et un rendu graphique exigeant. Un combo réussi à montrer plutôt qu’à cacher. 

Une kitchenette encastrée dans un studio

Dans ce grand studio, l’architecte Lionel Kergot a déployé des trésors d’ingéniosité pour conserver une fluidité dans les circulations de la pièce de vie. De plus, les propriétaires souhaitaient un coin cuisine discret. Résultat ? Une kitchenette intégrée dans un ancien placard dont les matériaux (zelliges et bois blond) composent une partition millimétrée. Si cet aménagement ne prend quasiment aucune surface au sol, il n’en demeure pas moins complet. 

Une cuisine de studio avec îlot central

Pour réinventer ce studio de 19 m2, l’architecte d’intérieur Constance Oulès a troqué la cloison centrale contre un îlot, séparant ainsi la cuisine de la pièce principale tout en laissant circuler la lumière. Installée face à la pièce de vie et à droite du couloir qui mène à l’entrée, cette cuisine qui jongle entre bois foncé et marbre veiné joue les jonctions idéales grâce à des meubles bas parfaitement alignés. Mention spéciale pour la niche qui fait office de coin repas minimaliste. 

Une cuisine de studio surélevée

Dans ce studio aux airs de mini loft, l’équipe de Space Factory a imaginé une cuisine entièrement équipée malgré les mètres carrés comptés. Si la belle hauteur sous plafond a permis l’installation de placards supérieurs, discrètement fondus dans le mur, les architectes ont surélevé la cuisine pour créer une impression de grandeur et accentuer la rupture entre les espaces. La bonne idée ? Mieux segmenter pour agrandir visuellement. 

Source: Lire L’Article Complet