Wejdene encore mineure : ce gros problème pour sa participation à DALS 11…

Danse avec les stars n’a même pas encore commencé que, déjà, Wejdene laisse entendre qu’elle pourrait abandonner. Du moins, cette idée lui aurait traversé l’esprit avant d’accepter l’offre de TF1

En moins de 2 ans, elle aura réussi à mettre tout le monde d’accord. Qu’on l’apprécie ou non, force est de constater que Wejdene possède un énorme talent. Dans le cas contraire, elle n’aurait sans doute pas pu susciter autant de buzz en si peu de temps et surtout, se faire sélectionner au casting de Danse avec les stars. Un casting qu’elle aurait toutefois pu refuser à la dernière minute.

Que les fans se rassurent, l’artiste fait bel et bien partie de l’aventure et reste plus motivée que jamais. Malgré tout, elle a tenu à faire savoir qu’elle aurait beaucoup douté avant de songer à se lancer sur les parquets du programme qui arrivera le 17 septembre prochain. Dans lequel elle sera en concurrence avec Bilal Hassani, Lââm, ou encore Tayc.

En revanche, ce n’est pas parce qu’elle doutait de ses talents en danse que l’interprète de « Coco » a longtemps réfléchi. Mais plutôt à cause de son jeune âge. Rappelons que celle-ci n’est pas encore adulte et reste âgée de 17 ans. De ce fait, les démarches à faire au niveau de l’administratif ne sont pas toujours simple à cet âge-là. Et c’est justement ce qui aurait causé quelques problèmes.

La jeune femme indiquant en effet durant la conférence de presse se tenant le 31 août dernier : « Ça va faire un an qu’on m’a proposé. C’était super long les démarches, j’avais 16 ans, je venais de les avoir, et c’était compliqué par rapport à la télé de passer après 22h. Ce n’était pas possible étant mineure ». Celle qui se faisait connaître grâce à son titre « Anissa » ajoutant : « C’était un protocole trop compliqué. À un moment, j’avais carrément envie de laisser tomber, on n’arrivait pas à faire mon planning, on s’est dit que Danse avec les stars ce serait pas sûr du coup et puis, l’année est passée, et maintenant je suis contente de le faire, je me dis « Enfin ! » ». 

RF  

Source: Lire L’Article Complet