Vincent Lindon méconnaissable : il assume sa transformation physique pour son nouveau rôle

A l’affiche de Titane, en lice pour la Palme d’or au Festival de Cannes 2021, Vincent Lindon y apparait métamorphosé physiquement. Dans un entretien accordé au JDD, le dimanche 11 juillet 2021, l’acteur a dévoilé les coulisses de ce rôle surprenant.

  • Vincent Lindon

Vincent Lindon ou l’une des plus mystérieuses double face du métier. Acteur reconnu et plusieurs fois récompensé, le bouillant natif de Boulogne-Billancourt se distingue par sa sensibilité à fleur de peau, matinée d’une propension à tenir des rôles exigeants physiquement. Le cocktail idéal pour se mettre dans la peau de personnages détonnants, comme celui qu’il a interprété dans le film de Fred Cavayé, Mea culpa, où il a suivi l’entraînement d’un coach tous les matins, pendant trois mois, pour gagner en crédibilité. En habitué du Festival de Cannes, qui se déroule du mardi 6 au samedi 17 juillet 2021, celui qui a reçu le prix d’interprétation en 2015 est venu défendre son prochain long-métrage, l’inclassable Titane, pour lequel il s’est également risqué à entreprendre une métamorphose physique. Mais cette transformation valait le coup tant l’ex-compagnon de Sandrine Kimberlain est tombé raide dingue du scénario.

C’est tout moi, y compris les fesses !”

“Titane, je l’ai dévoré à la maison,” confie au JDD du 11 juillet 2021 celui qui y incarne un pompier vieillissant qui pense retrouver son fils disparu. Mais pour être à la hauteur de ce rôle, Vincent Lindon n’a pas lésiné sur les séances de sport à haute intensité. “J’ai toujours été sportif, mais j’ai suivi un entraînement poussé pendant un an et demi. Du développé couché, des haltères, de la course à pied. Depuis, c’est comme une drogue, je continue même si j’ai réduit la cadence”, raconte-t-il dans l’hebdomadaire, assurant que l’équipe de réalisateurs n’avait pas fait appel à une doublure. C’est tout moi, y compris les fesses !”, lance-t-il à nos confrères. Ce corps fait toute la fierté du sexagénaire, parfois maladroit, qui en a impressionné plus d’un sur les lieux du tournage. “Ça m’amusait d’entendre un jeune dire : ‘Il est là, le vieux, quand même !'”, conclut le père de famille, ravi d’avoir lâché prise au milieu de cette bande de jeunes. Un corps de titane et un mental de jeune premier.

A lire aussi : PHOTOS – Laurent Ournac (“Camping Paradis”) : son incroyable transformation physique en images

Source: Lire L’Article Complet