VIDEO Yann Moix choque en assurant que les chiffres de l'épidémie de Covid-19 sont « ridicules »

Ce 1er août, Yann Moix a de nouveau fait polémique en accusant les autorités de faire de la Covid-19 un problème fabriqué de toutes pièces. Selon le polémiste, les chiffres des victimes du virus seraient ridicules…

Yann Moix n’a décidément pas digéré le confinement. Déjà en avril, le polémiste n’avait pas caché son mécontentement face aux mesures prises par le gouvernement pour faire face à la crise sanitaire. Alors que la France vivait son confinement le plus total, Yann Moix n’avait pas mâché ses mots, en duplex depuis son domicile pour l’émission Punchline sur CNews. « Depuis le départ, je pense que l’on marche sur la tête, que c’est la première fois de toute l’histoire de l’humanité qu’on a peur de sortir de chez soi à cause d’une maladie – d’une épidémie terrible d’ailleurs -, mais qui fait 0,005% de morts dans la population. Et j’ai l’impression de vivre dans un monde où les voitures seraient interdites parce que je risque de me faire écraser. »

Pour lui, l’analogie avec les accidents de la route fait sens. « C’est-à-dire que la probabilité que je meure du virus arriverait en dernier dans les causes de mortalité, mais c’est pour ça que je ne sors pas. » L’écrivain, visiblement remonté, a ajouté : « Je ne comprends pas pourquoi l’être humain est incapable d’affronter la mort en sortant de chez lui, c’est pour moi un mystère total, je ne comprends pas la panique mondiale qu’il y a sur ce virus – qui est certes terrible, parce que j’ai des amis qui sont morts. » Et il a même avancé une solution : « Évidemment à partir de 70 ans, il faut faire attention, il faut se cloitrer, il faut se retrancher, il faut se confiner, mais je pense qu’un être humain entre 18 et 70 ans a la liberté de sortir de chez lui, pour vivre, c’est-à-dire pour prendre le risque de mourir. »

Ce 1er août, il a renouvelé ses propos sur le plateau de CNews, assurant que la peur autour du coronavirus ne repose que sur « l’effet zoom » des autorités sur le virus. L’écrivain défend son idée en expliquant que « les chiffres du Covid sont ridicules ». « Il y a un système qui consiste à créer par des mots une monomanie généralisée qui vise à nous faire croire que le virus est la chose la plus dangereuse du monde alors qu’il y a plein de choses qui continuent à être dangereuses mais on les ignore », a-t-il déclaré avant d’affirmer que les élus locaux ne prenaient des mesures que par peur d’une sanction pénale. Yann Moix a conclu de manière tranchée : « On est dans un système qui à la fois invente un danger de toutes pièces ». De quoi faire perdurer la polémique…

Yann Moix : «Les chiffres de mortalité du Covid sont assez ridicules» pic.twitter.com/Rtw3IgUyxr

Source: Lire L’Article Complet