VIDÉO – “Un encrier pour l’humoriste” : Francis Veber amusé par la sortie de Sandrine Rousseau sur les barbecues

Francis Veber était l’invité de « Télématin », ce mercredi 7 septembre. Le célèbre metteur en scène est revenu sur la remarque de Sandrine Rousseau affirmant que le barbecue était “un symbole de virilité”.

Francis Veber revient sur le devant de la scène avec une nouvelle pièce intitulée Le Tourbillon, qu’il présentera au théâtre de la Madeleine, à Paris, à partir du 22 septembre. Une pièce dont il était venu parler sur le plateau de Télématin, ce mercredi 7 septembre. Le metteur en scène a expliqué, face à Julia Vignali et Thomas Scotto, qu’il avait le désir, avec cette nouvelle création, de « parler avec prudence du ridicule de ce siècle.” Et le créateur du personnage de François Pignon d’expliquer : “C’est extraordinaire ce qui se passe… Quand vous voyez les ultras, qu’ils soient de gauche ou de droite, devenir des imprécateurs, vous culpabiliser, vous infantiliser…”

Le metteur en scène a ensuite pris l’exemple de Sandrine Rousseau et des propos qu’elle a tenus sur le barbecue. “C’est fantastique, de temps en temps pour aider ma femme, je mets un bout de viande sur le barbecue. Elle (ndlr : Sandrine Rousseau) m’accuse de virilisme tout à coup. Je ne me sens pas viril quand je mets un bout de viande sur le barbecue.Thomas Scotto a alors demandé à l’oncle de Sophie Audouin-Mamikonian si cette époque l’agaçait : “Pas du tout, c’est un encrier pour l’humoriste, vous trempez votre plume dans l’époque et vous pouvez être drôle !”

Sandrine Rousseau : « De tous les buzz, c’est celui qui a duré le plus longtemps »

Le 27 août dernier, la députée écologiste avait déclaré, lors des universités d’été d’Europe Écologie-Les Verts à Grenoble, qu’il fallait « changer de mentalité pour que manger une entrecôte cuite sur un barbecue ne soit plus un symbole de virilité« . Une remarque qui avait provoqué de nombreuses réactions. Sandrine Rousseau a ensuite expliqué qu’avec cette phrase, son objectif était d’encourager la réduction de la consommation de viande rouge afin de lutter contre le réchauffement climatique. « De tous les buzz, c’est celui qui a duré le plus longtemps. Ça montre qu’on a touché un point de blocage », avait-elle affirmé.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran France 2

A propos de


  1. Sandrine Rousseau


  2. Francis Veber

Autour de

Source: Lire L’Article Complet