VIDÉO – Patrick Cohen mitraille Didier Raoult chez Anne-Elisabeth Lemoine

Dans C à Vous, diffusé sur France 5 ce jeudi 3 juin, le chroniqueur Patrick Cohen a sévèrement taclé Didier Raoult, qui multiplie les frasques depuis le début de l’épidémie de Covid-19.

Didier Raoult est l’un des médecins les plus controversés de France. Le spécialiste des maladies infectieuses s’est fait connaître du grand public en 2020, après l’apparition de l’épidémie de coronavirus. Ses études sur la chloroquine, notamment, ont fait du mari de Natacha Raoult-Caïn, la risée des réseaux sociaux. Ce jeudi 3 juin, Ariane Chemin et Marie-France Etchegoin étaient invitées sur le plateau de C à Vous, sur France 5, pour la promotion de leur livre intitulé Raoult. Une folie française (éd. Gallimard). À cette occasion, Patrick Cohen est revenu sur les différentes polémiques autour du professeur. Et il n’y est pas allé de main morte. Selon le journaliste, il est temps de “demander des comptes”.

“Ce livre en est la preuve : Raoult a été depuis plus d’un an, un acteur majeur de cette crise, au moins dans l’opinion. Et de surcroît, un acteur public”, a débuté Patrick Cohen, avant de poursuivre : “Or, il a été, hormis pour sa politique de tests clairvoyante, la boussole qui indique le sud. Pas de pandémie chez nous. Pas de morts en excès dans le monde. Pas de transmission aérosols, disait-il. Ce qui rendait inutiles les masques, le confinement, les vaccins.” Le chroniqueur d’Anne-Elisabeth Lemoine a ensuite pointé du doigt le bras de fer judiciaire intenté par Didier Raoult, à l’encontre d’une microbiologiste : “Et voilà qu’il annonce une plainte pour harcèlement contre la scientifique spécialisée dans la recherche de fraude, Elisabeth Bik, qui a mis au jour de façon sérieuse et documentée, une soixantaine d’anomalies ou de falsifications dans les études passées de l’IHU (l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, dont Didier Raoult est le directeur, ndlr).”

“Un silence pesant”

Pour clôturer sa chronique, Patrick Cohen a énuméré un certain nombre de questions laissées sans réponse : “Est-ce que l’assistance publique de Marseille trouve que c’est de la bonne médecine ? Est-ce que l’université d’Aix-Marseille pense que sa réputation est sortie grandie de cet épisode ? Est-ce que l’Agence du médicament estime que les études produites par l’IHU relèvent de la bonne science ? Est-ce que l’autorité de contrôle va enquêter sur la soixantaine de falsifications révélées par Elisabeth Bik ?”, s’est-il interrogé, avant de questionner le gouvernement : “Est-ce que le ministre de la Santé trouve que l’argent public a été bien utilisé ? (…) Est-ce qu’Emmanuel Macron pense qu’il a servi la science et l’intérêt public en donnant son onction à Didier Raoult, à Marseille devant les caméras ? Est-ce que les politiques qui l’ont soutenu ont fait amende honorable ? Est-ce que les médias, animateurs et journalistes, estiment en tendant à Didier Raoult des micros complaisants, avoir fait de la bonne information ?” Un “silence pesant”, mêlé à de la “désinformation”, selon la figure du PAF.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet