VIDEO Patrick Bruel évoque avec émotion la disparition de cet ami qui l’a « fracassé »

Invité sur le plateau de Passage des arts, mercredi 2 juin, Patrick Bruel a évoqué le décès de son ami, son “confident”, Guy Carcassonne, en 2013. Disparition qui l’a “fracassé”.

Patrick Bruel

Il ne l’a pas oublié. Bien au contraire. Patrick Bruel est toujours attristé par la disparition de son ami Guy Carcassonne, huit ans après. En 2013, le juriste décédait des suites d’une hémorragie cérébrale alors qu’il était en voyage à Saint-Pétersbourg, en Russie. Il avait 62 ans. Le spécialiste de droit constitutionnel, professeur à l’université Paris X, à Nanterre, avait rencontré le chanteur de J’te l’dit quand même lors d’un déjeuner avec le premier Ministre de François Mitterand à l’époque, Michel Rocard, en 1989. Et ils étaient immédiatement devenus amis. Patrick Bruel a été très attristé par la mort de Guy Carcassonne – à qui il a même dédié une chanson intitulée Mon repère, sur son album Ce soir on sort (2018). Plus qu’attristé, “fracassé”, a-t-il confié sur le plateau de l’émission Passage des arts, sur France 5, mercredi 2 juin.

“C’est quelqu’un qui nous manque énormément aujourd’hui”

À la question d’une téléspectatrice – “quelle est votre plus belle rencontre ?” -, Patrick Bruel a répondu sans réfléchir : “Hormis mes enfants évidement, c’est sans conteste Guy Carcassonne, qui a été pour moi le socle, le frère, le confident.Le chanteur a expliqué que le juriste avait été “un prof de droit constitutionnel à domicile”. “C’était mon meilleur ami, mon grand ami”, a-t-il ajouté, évoquant “vingt-sept ans d’amitié sans faille”. Sa disparition qui l’a profondément endeuillé a été son “premier très, très grand chagrin”. “C’est quelqu’un qui nous manque énormément aujourd’hui, qui manque énormément dans le paysage et dans le discours national”, a conclu Patrick Bruel, toujours très ému à l’évocation de sa relation fusionnelle avec Guy Carcassonne.

Source: Lire L’Article Complet