VIDÉO – « On est déconnecté de la réalité médicale » : le Pr Gilles Pialoux matraque Emmanuel Macron

Le professeur Gilles Pialoux a poussé un coup de gueule dans l’émission “C à Vous” diffusée sur France 5 vendredi 30 avril à la suite de l’annonce du déconfinement progressif en France.

A propos de


  1. Emmanuel Macron

L’annonce de l’assouplissement des mesures sanitaires fait beaucoup parler d’elle. Si certains sont ravis, d’autres le sont beaucoup moins. C’est le cas de Gilles Pialoux, chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Tenon à Paris. Invité dans l’émission “C à Vous” diffusée sur France 5, vendredi 30 avril, il a expliqué que c’était une décision gouvernementale irresponsable : “Je ne veux pas être toujours l’oiseau de mauvais augure mais on a une situation qui a été décidée par le pouvoir politique, elle est ce qu’elle est. Je l’ai déjà dit ici, il y a quelque temps, j’ai l’impression que c’est déconnecté de la réalité.” Et d’ajouter : “Il faut être très clair, ce sont des décisions politiques qui ne s’arc-boutent pas sur un avis.”

À l’hôpital et particulièrement dans les services de réanimation, la situation reste compliquée selon lui : “On est à un niveau qui nous empêche un peu de nous réjouir, vous voyez ce que je veux dire.” Pour Gilles Pialoux, le nombre de cas de contamination dans certains départements reste actuellement très élevé, notamment en Ile-de-France. “Vous avez vu, il y a plus de 8 départements qui sont à plus de 400 cas pour 100 000 habitants donc ils sont déjà en situation où on a prévu du freinage donc nous on est déjà à freiner si je puis dire.”

Une énième mise en garde

Le professeur à l’université Paris Sorbonne n’en est pas à son premier coup de gueule. Jeudi 29 avril, après l’annonce des nouvelles mesures par Emmanuel Macron, il s’est également exprimé au micro de RTL. Une fois de plus, il n’a pas mâché ses mots devant le journaliste Thomas Sotto, indiquant que les mesures étaient prises trop rapidement. “Peut-être que ça va se stabiliser, mais je ne vois pas par quel miracle.” La France pourrait ne pas échapper à une quatrième vague, d’après son analyse.“On ne maîtrise pas la circulation du virus”, avait-il conclu.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : © C A VOUS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet