VIDÉO – « Oh la la je vais me coucher ! » : Anne-Élisabeth Lemoine morte de rire en rendant l’antenne

La journée a sans doute été longue pour Anne-Elisabeth Lemoine. À l’issue d’un nouveau numéro de C à Vous ce mardi 23 février, la présentatrice a enchaîné les erreurs en rendant l’antenne. Couacs dont elle a préféré rire.

A propos de

  1. Anne-Elisabeth Lemoine

Aux manettes de C à Vous depuis 2017, Anne-Elisabeth Lemoine est une présentatrice expérimentée. Mais comme le commun des mortels, elle n’échappe pas à la fatigue d’une journée de travail bien remplie. Ce mardi 23 février, alors qu’elle a clôturé un nouveau numéro de son émission, l’animatrice a enchaîné les lapsus en remerciant ses invités, dont Barbara Pravi a fait partie, pour leur présence. “Merci beaucoup Francis Ricard”, a-t-elle déclaré en s’adressant à Francis Rocard. Un premier fou rire s’en est suivi.

“Vous nous avez tous troublés, vous voyez ce que vous me faites faire ?”, s’est justifiée, non sans humour, la principale concernée face à la future représentante de la France à l’Eurovision 2021. En se tournant vers le photographe de C à Vous pour le traditionnel cliché de fin d’émission, Anne-Elisabeth Lemoine a réitéré. “Si vous voulez bien vous tourner vers Vincent… David !”, a-t-elle rectifié dans la foulée. Fidèle à son humeur solaire, elle a préféré en rire : “Oh la la, je vais me coucher !” Des couacs en série qui n’ont fait qu’égayer l’atmosphère.

Passe d’armes, émotion… une fin de journée mouvementée

Car avant de rendre l’antenne, Anne-Elisabeth Lemoine a assisté à un vif accrochage entre Patrick Cohen et Jordan Bardella. Le député européen et vice-président du Rassemblement National a réagi à une récente décision selon laquelle les cuisines des écoles primaires de Lyon doivent proposer des menus sans viande aux élèves. “Je trouve que les Verts sont des peine-à-jouir, qui sont en train d’instiguer une espèce de totalitarisme et qui détestent absolument tout”, a-t-il amorcé.

Et d’ajouter : “Les Verts détestent nos traditions… Ils s’en sont pris aux sapins de Noël, ils ont voulu interdire le Tour de France.” Le chroniqueur lui a alors demandé si son discours pouvait affirmer que “ce ne sont pas des bons Français.” Pensée non confirmée par l’homme politique et qui a suscité le débat. Peu de temps après, Hélène de Fougerolles a livré de poignantes confidences au sujet de sa fille, atteinte d’un trouble du spectre autistique. Que d’émotions !

Crédits photos : Capture France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet