VIDEO N’oubliez pas les paroles : la Maestro détestée par sa prof à cause d’une maîtresse de son mari

Pauline est la nouvelle Maestro de N’oubliez pas les paroles. Pour sa quatrième participation, Nagui a voulu en savoir plus sur la candidate. L’occasion d’apprendre qu’elle était détestée par sa prof d’allemand au lycée avant d’être de débuter l’année scolaire.

Nagui

Nagui n’est pas le genre d’animateur à ne pas calculer les candidats de ses émissions, bien au contraire. Dans Tout le monde veut prendre sa place, le jeu qu’il abandonne bientôt pour en laisser les rênes à Laurence Boccolini, il passe cinq bonnes minutes à discuter avec chacun au cours de la première manche. Altruiste et curieux, il tient évidemment à faire la même chose dans N’oubliez pas les paroles. Et depuis peu, une nouvelle Maestro s’est installée sur le plateau. Après trois victoires et 11 000 euros de gain, Pauline revenait donc ce jeudi 15 juillet pour la quatrième fois consécutive. Une fierté pour la jeune femme qui s’est dit ravie d’être au côté de Nagui. Mais ce dernier a rapidement cassé l’ambiance en évoquant le passé scolaire de Pauline : « Avant d’être maman de trois enfants, vous étiez étudiante et il y a une anecdote de dingue avec votre prof d’allemand ». Et c’est un « Catastrophe » bien sincère que la jeune femme a balancé avant d’expliquer toute l’histoire qui a gâché son année de seconde en classe de langue.

« Elle ne prononçait pas mon prénom »

Être détesté par un prof dans l’enseignement secondaire, c’est arrivé à tout le monde. Mais là où de mauvaises relations prof-élève sont expliquées par des problèmes de comportement, un manque d’implication ou une absence de travail, Pauline, elle, n’en savait rien : « Quand elle faisait l’appel pour appeler les élèves, elle les appelait tous par leur prénom sauf moi. Elle m’appelait mademoiselle et mon nom de famille, elle ne prononçait pas mon prénom, ou des fois elle m’appelait P-A-U-L-I-N-E (en épelant chaque lettre, ndlr). Mais dès le début de l’année alors qu’elle ne me connaissait pas ! »

A bout et dans l’incompréhension, Pauline a fini par prendre son courage à deux mains et demander des comptes à cette fameuse enseignante et personne, encore moins une élève de seconde, n’aurait pu imaginer la raison de ce manque de respect à son égard : « Elle m’a expliqué que son ex-mari était parti avec une dame qui s’appelait Pauline. Donc elle m’a dit “Je suis désolée mais je ne pourrai pas de toute l’année”. » Et un zéro pointé pour la prof, un !

Source: Lire L’Article Complet