VIDEO – Nicoletta a vécu une expérience de mort imminente : « Pendant des années, je n’en ai pas parlé »

En promotion de son livre Sous Sister, Nicoletta est revenue sur Non Stop People sur l’expérience de mort imminente, qu’elle a vécue après le décès de sa mère.

A propos de

  1. Nicoletta

Une vie incroyable qu’elle a tenté de retranscrire dans un seul ouvrage. C’est le défi que Nicoletta s’est lancée avec Soul Sister, livre-témoignage émouvant, paru le 4 février dernier. Et si la chanteuse n’aime retenir que le meilleur de la vie, cette dernière ne l’a pourtant pas épargnée. Proche de sa mère Jeanne, l’artiste a appris sa mort par un télégramme, alors qu’elle n’avait que 20 ans. Une annonce, qui l’a plongée dans une grande détresse. Au lendemain de son enterrement, elle a fait une tentative de suicide “pour la rejoindre”, comme elle l’explique dans l’émission Le Débrief sur la chaîne Non Stop People.

La chanteuse a passé huit jours dans le coma et a vécu pendant cette période une expérience de mort imminente. “Beaucoup de gens connaissent ce que je vais dire. On se retrouve en haut de la pièce où nous sommes, on flotte comme un grand regard et on voit des gens rentrer dans une chambre d’hôpital. (…) On me manipule, on m’entube, on sonde, et je rejoins mon corps, raconte Nicoletta. Une expérience hors du temps qu’elle n’a pu effacer de son esprit. “Avant de réintégrer le corps, on se retrouve dans un grand tunnel avec une lumière particulière, et on ne peut pas oublier, poursuit-elle.

“Avec le temps, on se familiarise (avec l’idée de la mort)”

Par gêne ou par pudeur, la chanteuse a préféré garder cet épisode sous silence. “Pendant des années, je n’en ai pas parlé parce qu’on ne disait pas ça, on n’en parlait pas”, se souvient l’interprète d’Il est mort le soleil. Pragmatique, la chanteuse reste vigilante sur l’après. “On n’est jamais rassuré de rien. La mort est dans nos inquiétudes du quotidien. Avec le temps, on se familiarise”, explique-t-elle. Elle dit ainsi “avoir apprivoisé l’idée de la mort”, notamment quand sa grand-mère est morte dans ses bras. “On y passe tous, il faut être fataliste. Il faut y penser. Personne n’est immortel. Et si l’on a un peu de spiritualité, ce n’est pas plus mal, conclut-elle.

Crédits photos : Capture d’écran – Non Stop People

Autour de

Source: Lire L’Article Complet