VIDÉO – Nicolas Sarkozy : cette question qui l’avait déstabilisé lors de la présidentielle 2007

Au fil de sa carrière, Jean-Jacques Bourdin a eu l’occasion d’interroger de nombreuses personnalités politiques. Et avec l’aide de son épouse, Anne Nivat, il a même pu les mettre dans l’embarras. Dans Touche Pas à Mon Poste, ce lundi 27 janvier, le journaliste s’est souvenu d’un entretien avec Nicolas Sarkozy, durant l’élection présidentielle de 2007, et d’une question qui avait particulièrement déstabilisé le futur chef d’Etat.

Avant de devenir président de la République en 2007, Nicolas Sarkozy a dû se soumettre au rude parcours du combattant jusqu’à l’Elysée, qui l’avait notamment opposé à Ségolène Royal. C’est lors de cette campagne de haut-vol que l’époux de Carla Bruni-Sarkozy, qui a d’ailleurs été changée par ce mariage, a eu droit à un entretien sous haute tension avec Jean-Jacques Bourdin. Ce lundi 27 janvier, ce dernier était l’invité de Cyril Hanouna, au côté de son épouse depuis 2005 Anne Nivat, dans Touche Pas à Mon Poste. Après avoir évoqué leur coup de foudre en plein plateau, les deux journalistes ont d’abord confié que leur complicité était aussi professionnelle. Et ce fut grâce à cette complicité qu’ils ont pu mettre Nicolas Sarkozy dans l’embarras.

“Anne m’a soufflé une très, très bonne question que j’avais posée à Nicolas Sarkozy sur les chiites et les sunnites”, s’est rappelé l’intervieweur phare de RMC. “On lui a demandé si Al-Quaïda, c’était des chiites ou des sunnites”, a précisé, dans la foulée, son épouse. Une question dont la réponse aurait pu être évidente pour l’homme politique, ex-ministre de l’Intérieur et des Cultes comme l’a rappelé Anne Nivat. Mais contrairement à leurs attentes, Nicolas Sarkozy s’est trouvé dans une impasse. “Il a pataugé”, s’est remémoré Jean-Jacques Bourdin. “Vraiment, il aurait dû savoir”, a renchéri la reporter de guerre.

Complices à la ville comme au travail, ce qui a pu perturber l’animateur par le passé, Anne Nivat et Jean-Jacques Bourdin roucoulent depuis bientôt quinze ans. Et s’il aime poser les questions qui dérangent, ce dernier est aussi réputé pour ses coups de gueule explosifs. En novembre 2018, alors que François Hollande n’avait jamais répondu à ses sollicitations, Jean-Jacques Bourdin s’en était pris à l’ancien président de la République en direct de son émission. “C’est un homme qui ne tient jamais ses promesses”, avait-il vociféré.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet