VIDEO Mort d’Yves Rénier : Mathilde Seigner évoque « la claque » qu’elle a reçue en apprenant la nouvelle

Mathilde Seigner était très proche d’Yves Rénier. Apprendre sa mort a donc été un choc pour l’actrice. Invitée sur le plateau de C à vous ce lundi 7 juin, la comédienne est revenue sur ce drame et sur les conséquences qui en ont découlé pour elle.

Yves Rénier

Mathilde Seigner

Fin du règne pour Yves Rénier. L’acteur de 78 ans tirait sa révérence le 24 avril dernier à Neuilly-sur-Seine. Son épouse Karin avait quelque temps plus tard dévoilé les causes de sa disparition. Un « malaise cardiaque » que personne n’aurait pu prévoir malgré les pépins de santé rencontrés par le héros de Commissaire Moulin dans sa jeunesse. Peu avant ses 50 ans, le comédien avait été contraint de subir un triple pontage : « Je me souviens très bien, j’étais sur le chariot avec le gars qui m’emmenait sur la table d’opération, j’allais être opéré du cœur. Et je regardais les néons défiler. Je me suis dit : “Si tu sors de cette merde, tu ne touches plus jamais une cigarette de ta vie” ». 28 ans plus tard, Yves Rénier s’en est allé. Si l’épreuve est difficile pour sa femme et ses enfants, elle l’est également pour les amis du métier qui ont croisé son chemin. Jean-Luc Reichmann en fait partie. L’animateur des 12 coups de midi lui avait donné la réplique dans Léo Matteï, brigade des mineurs. Mathilde Seigner avait également eu l’honneur de le rencontrer.

« C’était plus qu’un ami »

Touchée par la disparition d’Yves Rénier, Mathilde Seigner était présente aux obsèques. Depuis ce dernier adieu, rares sont les journées où elle ne pense pas à lui. Mardi 1er juin, elle révélait à quel point son « grand ami Yves » lui manquait. Un constat que tout le monde a pu faire en découvrant son passage dans C à Vous ce lundi 7 juin.

Venue faire la promotion d’Un tour chez ma fille, le film d’Eric Lavaine dans lequel elle tient l’un des rôles principaux, Mathilde Seigner est revenue sur la disparition d’Yves Rénier et a expliqué pourquoi son absence est difficile à gérer : « C’était plus qu’un ami. C’était vraiment quelqu’un qui faisait partie de ma famille Yves. Et c’est vrai qu’ayant perdu mon père, il y a dix mois, plus Yves, là il y a un mois et demi… C’était une claque à gauche, une claque à droite ». Une succession de drames que la comédienne de 53 ans affronte avec beaucoup de courage.

Source: Lire L’Article Complet