VIDÉO – Mort d’Axel Kahn : émotion sur le plateau de Pascal Praud

Après s’être battu contre le cancer, Axel Kahn est mort ce mardi 6 juillet. En évoquant cette triste nouvelle dans “L’Heure des Pros”, sur CNews, Pascal Praud et ses chroniqueurs se sont montrés très émus par la disparition du généticien.

Axel Kahn est parvenu à faire ce qu’il souhaitait : marquer les esprits. Ce mardi 6 juillet, la Ligue contre le Cancer, qu’il a longtemps présidée, a annoncé le décès du généticien de 76 ans. En mai dernier, c’est lui-même qui a décidé de lever le voile sur son cancer dans un communiqué. Par la suite, il a accepté de s’exprimer à ce sujet dans les médias, mais aussi sur son blog. Dans son émission L’Heure des Pros, diffusée sur CNews, Pascal Praud et ses chroniqueurs ont évoqué cette triste disparition. Tour à tour, ils ont fait part de leur émotion. “J’invite tout le monde à aller voir ce blog. Le rideau de ce blog est de ce fait maintenant tiré, écrivait-il le 17 juin“, a déclaré le présentateur de L’Heure des Pros, en reprenant les mots de l’essayiste.

Pascal Praud a cité les derniers mots d’Axel Kahn : “J’y ai exprimé ce qui m’importait le plus, les exigences de l’atténuation de la douleur poussent mes médecins, en accord avec moi, à augmenter les doses d’opiacés qui m’éviteront de n’être qu’un corps martyrisé. Puis, je l’ai dit, la main dans la main des miens, qui seront transpercés de mon amour, moi-même nimbé de leur amour, je m’endormirai, ils me verront m’endormir. Je ne serai bientôt plus, ils seront encore, je les accompagnerai.Un discours poignant qui a fait réagir ses chroniqueurs. “Très émouvant, a commenté l’avocate Sophie Obadia. “Oui”, a acquiescé Ivan Rioufol, visiblement très ému lui aussi.

Axel Kahn était serein face à la mort

À ce sujet, le présentateur de CNews a estimé que les mots employés par le généticien étaient “un miroir” pour chacun d’entre nous : “Ça renvoie en miroir à chacun comment on pourrait vivre et être dans ces moments-là“, a-t-il observé. Également présent sur le plateau de L’Heure des Pros, le journaliste Jérôme Béglé a salué la démarche d’Axel Kahn, qui a choisi de prendre la mort avec sérénité : “Ce que je trouve très original, intéressant et poignant, c’est cette façon qu’il a de banaliser la mort. Ça nous ramène à ce qu’on a vécu pendant 18 mois, où la mort était, pour certains, devenue presque interdite“, a-t-il fait remarquer. “C’est facile de réfléchir dans l’abstrait, ça l’est moins quand ça vous tombe dessus. Or, lui, il s’est dit ‘puisque j’ai réfléchi toute ma vie de médecin à cela, quand ça m’arrive, je vais m’appliquer ce même exercice. Et ce n’est sans doute pas facile“, a-t-il souligné, suite à la mort du généticien.

Crédits photos : Capture d’écran CNEWS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet