VIDÉO – Michel Cymes agressé sexuellement à l’âge de 11 ans : son témoignage bouleversant

Dans son livre Rien n’est impossible, cette histoire pourrait être la vôtre (éditions Stock), Michel Cymes raconte l’agression sexuelle vécue quand il n’avait que 11 ans. Des images qu’il ne peut oublier, raconte l’ORL à Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous ce mardi 4 octobre.

« Parler pour être utile ». Dans son dernier ouvrage, Rien n’est impossible, cette histoire pourrait être la vôtre (aux éditions Stock), Michel Cymes se livre pour la première fois sur l’agression sexuelle dont il a été victime à 11 ans. « Un prof particulier de maths qui se masturbe devant vous à la maison », cite un passage Anne-Elisabeth Lemoine qui a reçu l’ORL de 65 ans dans C à vous, ce mardi 4 octobre. « À la maison, vous n’en parlez pas. Qui vous croirez ? Écrivez-vous. Mais ce que vous savez Michel, c’est que se taire est dangereux et que souvent vous avez perçu sur le visage de vos patients le poids d’un secret enfoui et des dégâts qu’il provoque », poursuit l’animatrice de France Télévisions.

Une histoire « dingue » dont Michel Cymes se souvient encore « parfaitement » : « Il est à côté de moi, ma mère, on vit dans 60m2, la porte est fermée pour ne pas que mon frère vienne m’embêter. Et à un moment, pendant les cours de maths, ce qui n’avait pas grand-chose à voire avec la géométrie, il me dit : ‘Est-ce que tu t’es déjà masturbé ?’ » « À 11 ans, ce n’est pas une préoccupation principale, poursuit l’animateur des Pouvoirs extraordinaires du corps humain. Après il me dit : ‘Je vais te montrer comment on fait ». Jusqu’au moment où « il me dit : ‘Est-ce que tu veux me le faire ?' ». Michel Cymes s’interroge : « Allez savoir à 11 ans, comment j’arrive à lui dire ‘non' ». Dès le soir même, il annonce à sa mère : « C’est bon, je n’ai plus besoin de cours de maths ».

>> PHOTOS – Michel Cymes et son épouse Nathalie s’affichent lors d’une rare sortie en couple

Des années plus tard, Michel Cymes voit « encore la scène »

S’il ne croit pas être « traumatisé à un point tel que j’ai eu une vie difficile après » par cette rencontre, l’image de ce moment, « elle est là ». « J’avais 11 ans, donc il y a quand même un moment. Je vois encore la scène, je vois l’espace dans lequel c’est et je me vois derrière le petit garçon« , poursuit l’auteur. Un récit semblable à celui d’autres victimes : « C’est bizarre. Il y a beaucoup de gens qui vous disent ça : qu’après des agressions sexuelles, on se détache complètement. Et je vois la scène avec recul ». « D’où l’importance de l’éducation sexuelle, qui est essentielle, et d’en parler », martèle Anne-Elisabeth Lemoine.

Dans ce même ouvrage, Michel Cymes raconte une autre épreuve de sa vie : son cancer du rein. « Vous allez constater que le cancer n’arrive pas qu’aux autres et qu’il importe de se faire dépister, car on n’a pas toujours la chance, comme moi, de le découvrir par hasard« , écrit-il. « J’ai vécu ça comme tous mes patients. (…) Au moment de l’annonce, vous êtes assommés. En étant médecin, c’est encore plus compliqué. Ce sont des moments de sidération… On craque, et après on se réveille, puis on se bat », a-t-il expliqué à la journaliste Anne-Élisabeth Lemoine

Crédits photos : Capture d’écran C à vous / France 5

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Michel Cymes

  • Anne-Elisabeth Lemoine

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet