VIDÉO – « Le meilleur homme » : Sarah Ferguson apporte son soutien à son ex-mari, le prince Andrew, accusé d’agression sexuelle

Comme la reine Elizabeth II, Sarah Ferguson a montré qu’elle supportait au prince Andrew, alors en pleine tourmente. Invitée dans C à vous, la duchesse d’York a réaffirmé son soutien à son ex-mari.

En pleine crise après avoir fait l’objet d’accusations d’agressions sexuelles, le prince Andrew a pu compter sur le soutien de sa mère la reine Elizabeth II mais aussi de son ex-épouse Sarah Ferguson. Cet été, ils se sont même retrouvés tous les trois pour des vacances à Balmoral, le duc d’York ayant été convoqué par la reine « pour sauver les dernières miettes de sa réputation« . Invitée dans C à vous, ce mardi 16 novembre, Sarah Ferguson a à nouveau apporté son soutien au père de ses filles les princesses Eugénie et Beatrice d’York.

« Je suis ravie d’avoir épousé le meilleur homme le 23 juillet 1986, a confié la duchesse d’York face à Anne-Elizabeth Lemoine et ses chroniqueurs. Donc je le soutiens. » La famille royale britannique continue de trembler face aux accusations de viols de Virginia Roberts Giuffre contre le fils préféré de la reine Elizabeth II. Celle-ci et jusqu’à dix autres témoins seront entendus avant le début du procès à venir. La liste de témoins pourraient inclure Sarah Ferguson ainsi que leurs deux filles. Une nouvelle fois, l’ancienne amie de Diana ne manque pas une occasion de soutenir le prince Andrew.

« Ces filles sont les plus cool »

Sarah Ferguson en a également profité pour évoquer avec fierté leurs deux filles et bien sûr ses petits-enfants August et Sienna. « Je suis tellement fière de mes filles, nous sommes les trois, un trépied, a-t-elle déclaré. Ces filles sont les plus cool et mon beau-fils, il vend de la tequila, Casamigos, donc la belle-mère est contente ! » Elle a rappelé à quel point leur clan est soudé : « Nous sommes une famille unie. » Sarah Ferguson a également donné des nouvelles rassurantes de son ex-belle-mère la reine Elizabeth II.

Crédits photos : Capture d’écran / France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet