VIDÉO – Jean-Luc Lahaye en prison avec une personnalité politique : les révélations inattendues

Jean-Luc Lahaye a été mis en examen pour “viols sur mineurs”. Il a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de la Santé, à Paris. Un établissement où le chanteur aurait fait connaissance avec un homme politique condamné pour viol et agression sexuelle.

Le 5 novembre dernier, Jean-Luc Lahaye a été mis en examen pour “viols et agressions sexuelles” sur deux jeunes filles mineures. Il a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de la Santé, à Paris. Une privation de liberté que le chanteur de 68 ans aurait du mal à vivre. Le sujet a été abordé, ce vendredi 26 novembre, dans Touche pas à mon poste. Gilles Verdez, l’un des chroniqueurs, a donné des nouvelles de l’interprète de Papa chanteur qui, en prison, aurait fait la connaissance de Georges Tron.

“Il est très déprimé, il passe son temps à lire et il bavarde en promenade avec Georges Tron, l’ancien maire de Draveil, qui a été condamné pour viol et qui est avec lui à la prison”, révèle le chroniqueur sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le papa de Margaux et l’homme politique se trouvent dans le quartier appelé “VIP” , “c’est le quartier des personnes vulnérables”, explique Gilles Verdez. “C’est un étage avec des cellules de 9m2, il y a une toilette, une douche et une petite cuisine. Ils peuvent payer pour la télé”, précise-t-il. Et d’ajouter : Il n’a pas le droit de se plaindre parce qu’ils sont à l’écart des autres. Mais cela n’empêche pas qu’il ne comprend pas, (…) il n’arrive pas à réaliser pourquoi il est là. Donc il vit très très mal. On peut dire qu’il traverse une période de dépression et de mal-être.”

> Découvrez les photos de Jean-Luc Lahaye en concert soutenu par sa famille

George Tron condamné pour viol et agression sexuelle

Pour rappel, après avoir été acquitté en 2018, Georges Tron, ex-secrétaire d’Etat, a été condamné en appel en février dernier, à cinq ans de prison, dont trois ans ferme, pour viol et agression sexuelle sur une employée municipale de la mairie de Davreil, dont il était le maire. Il a décidé de se pourvoir en cassation.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : VANSTEENKISTE STEPHANE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet