VIDÉO – « Je suis désespérée » : Marion Cotillard perdue à l’aube de la présidentielle de 2022

Dans C à vous, ce lundi 20 septembre, Marion Cotillard a évoqué ses craintes vis-à-vis de l’élection présidentielle de 2022, elle qui s’inquiète pour l’avenir de la planète.

Invitée sur le plateau de C à vous, ce lundi 20 septembre, aux côtés de Christiane Taubira, Marion Cotillard a parlé de ses engagements écologiques, alors qu’elle a co-produit le documentaire Bigger than Us, réalisé par Flore Vasseur et qui évoque la pollution plastique. Auprès d’Anne-Elisabeth Lemoine, l’actrice de 45 ans a également donné son avis sur la politique actuelle, à l’approche de l’élection présidentielle de 2022.

« Je suis au regret de dire que je suis assez désespérée », a lancé la compagne de Guillaume Canet, avant d’annoncer qu’elle « votera certainement pour la personne qui demandera à Christiane Taubira d’être Premier ministre ». Même si elle est engagée pour la préservation de l’environnement, en sensibilisant les gens à cette cause lors de discours, ou encore en participant à des marches pour le climat, Marion Cotillard a reconnu que la politique n’est jamais loin : « De toute façon, les actes citoyens et les décisions qu’on prend, l’indignation qu’on peut avoir contre un système qui est déshumanisé, c’est politique. » « Et comme disait Pierre Rabhi [essayiste, agriculteur et écologiste âgé de 83 ans, NDLR], faire son jardin et se nourrir soi, c’est politique », a ajouté la comédienne.

Un ancien combat « enfin écouté »

Faisant référence à René Dumont, qui était candidat à l’élection présidentielle de 1974 et qui soulevait déjà la problématique liée à la préservation de la nature, Marion Cotillard a rappelé que « le combat a commencé depuis longtemps ». « Il est enfin écouté aujourd’hui parce que l’on n’a pas le choix (…) Il y a des gens qui essayent d’alerter, depuis des années, qu’on a essayé de faire passer pour [des] fous. Des gens comme Greta Thunberg, qui est attaquée de toutes parts parce qu’elle dérange, mais heureusement qu’ils sont là », a ajouté la comédienne, qui utilise sa notoriété pour soutenir la cause écologique et ce, depuis les années 2000.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture écran France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet