VIDEO « Je serre un peu les fesses » : Christophe Dechavanne révèle être stressé avant son retour télévisuel

Christophe Dechavanne va succéder à Cyril Hanouna à l’animation d’À prendre ou à laisser. Un retour à la télé qui le ravit… mais qui le stresse aussi. “Je serre un petit peu les fesses”, a-t-il révélé dans Touche pas à mon poste, mercredi 26 mai.

Cyril Hanouna

Christophe Dechavanne

Il n’a rien présenté à la télévision depuis deux ans. En 2019, Christophe Dechavanne animait Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! sur TF1. Mais depuis, il n’a pas été rappelé par la première chaîne… ou par une autre chaîne. “Je me donne trois ans. J’ai encore trois ans où je ne baisse pas les bras, où je vais me battre, où je vais encore continuer à être force de proposition. Si dans trois ans, je ne suis pas retourné à l’antenne, je pense que je dirai : “Ça va, fuck !”, avait-il confié. Mais il a finalement trouvé. Christophe Dechavanne va succéder à Cyril Hanouna à la présentation d’À prendre ou à laisser, sur C8, tout le mois de juin. “Tu viens habiter à la maison”, s’est réjoui Cyril Hanouna sur le plateau Touche pas à mon poste, mercredi 26 mai, expliquant qu’il n’avait pas souhaité reprendre l’animation du jeu pour se reposer (et pour regarder l’Euro).

Je ne sais pas si je vais savoir le faire

“C’est un jeu très sympathique qui laisse vraiment de la place pour être avec les gens, donc comme c’est ce que j’aime faire je suis très content”, a confié Christophe Dechavanne dans TPMP, avant d’ajouter : Merci Don Corleone“. Une référence au Parrain qu’il a expliqué : “J’étais très confortablement installé devant une série que j’adore, Ozark […] et j’ai envoyé un texto à six heure trente du matin en disant : ‘Dites moi Cyril, et les boîtes dont on avait parlé alors ?’ et voilà. Et j’ai aussi regardé Le Parrain et je me suis dit que c’était Cyril”. Il s’est dit “très heureux” de cette opportunité : “Parce que j’aime mon métier“, a-t-il confié. Pour autant, Christophe Dechavanne n’est pas serein : “Je ne sais pas si c’est comme le vélo, parce que ça fait un petit moment que je l’ai pas fait… Donc je serre un petit peu les fesses parce que je ne sais pas si je vais savoir le faire“. Il est un peu “stressé” de “débouler dans un jeu [qu’il] n’a jamais fait”. Nul doute qu’il saura y imposer son style singulier.

Source: Lire L’Article Complet