VIDÉO – “J’ai un père qui a été député…” : le fils d’Anne Hidalgo s’explique après sa photo polémique

Alors que le premier tour des élections législatives a eu lieu ce dimanche 12 juin, Arthur Germain, le fils d’Anne Hidalgo, a fait le choix de ne pas voter, comme il l’a montré à travers une photo qui a suscité de vives réactions sur Twitter. Invité de l’émission C ce soir ce lundi 13 juin, le jeune homme de 21 ans s’est expliqué.

A propos de


  1. Arthur Germain


  2. Anne Hidalgo

La politique actuelle ne lui convient plus. S’il a baigné dans le milieu depuis son plus jeune âge, Arthur Germain, le fils d’Anne Hidalgo et Jean-Marc Germain, est aujourd’hui convaincu qu’il faut « changer le jeu« , sous-entendu renverser le système actuellement en place. Alors qu’il avait déjà fait parler de lui lors de la dernière élection présidentielle, au cours de laquelle il n’a pas voté pour sa mère, pourtant candidate, le jeune homme de 21 ans a cette fois fait le buzz en raison de sa décision radicale en vue des législatives. Ce dimanche 12 juin, le fils de la maire de Paris s’est photographié en train de jeter son bulletin de vote dans une poubelle. « N’a pas voté ! Quand changer les règles du jeu ne suffit plus, c’est le jeu qu’il faut changer« , a-t-il écrit en légende de ce cliché. Une publication qui a suscité de vives réactions sur la toile et au sujet de laquelle le principal intéressé a souhaité s’exprimer.

Invité sur le plateau de C ce soir ce lundi 13 juin, Arthur Germain a regretté que les députés ne représentent plus une circonscription mais un parti. « L’Assemblée devrait être normalement une forme de contre-pouvoir. Cette élection législative devrait être l’élection qui attire le plus de monde à aller voter puisqu’on devrait être plus en contact avec un député qu’avec un président. Or, c’est le contraire« , a observé le jeune aventurier. « Ça pose une vraie question : si les représentants du peuple deviennent des représentants des partis – et je peux le dire, j’ai un père qui a été député, je sais bien qu’aujourd’hui, les députés ne représentent pas le peuple, même s’ils le veulent (…) – ça pose vraiment un problème« , a-t-il estimé. Et de constater : « Ce qui doit être le meilleur contre-pouvoir pour le peuple n’en est plus un et c’est pour ça qu’il y a un désamour de cette élection. »

>> PHOTOS – Clément Pécresse, Louis Sarkozy… 10 enfants de politiques qui ont fait polémique

N’a pas voté ! 🗳 #legislatives2022
Quand changer les règles du jeu ne suffit plus, c’est le jeu qu’il faut changer. pic.twitter.com/KbC4VNG3pr

Arthur Germain veut « changer les choses »

Pour Arthur Germain, abstention ne rime pas avec désintérêt, au contraire : « Il faut arrêter de prendre les citoyens pour des imbéciles. C’est aussi facile de faire passer les abstentionnistes pour des idiots qui ne comprennent rien à la politique. » Et de souligner : « La plupart du temps, c’est des gens qui ont envie de faire bouger les choses et qui voient le vote comme une forme de passivité. Dans ma génération, c’est quelque chose que je vois énormément. On a besoin d’agir, on a besoin de changer les choses« , a expliqué le fils d’Anne Hidalgo dans l’émission de France 5. Selon lui, « il y a une forme d’augmentation du nombre de personnes qui sont plus pour la révolution que pour du réformisme. »

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet