VIDEO Gilles Verdez : le journaliste révèle pourquoi il ne veut pas se faire vacciner avec AstraZeneca

Mercredi 28 avril, dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a demandé à ses chroniqueurs s’ils avaient déjà été vaccinés contre la Covid-19. Et il a été surpris d’apprendre que ni Isabelle Morini-Bosc, ni Gilles Verdez n’ont reçu les injections. Le journaliste a expliqué pourquoi il refuse de se voir administrer la solution.

Gilles Verdez

Isabelle Morini-Bosc

Actuellement, les personnes de plus de soixante ans (et les personnes à risque élevé) peuvent se faire vacciner avec Moderna et Pfizer, tandis que les personnes de plus de cinquante-cinq ans ont accès à la vaccination avec AstraZeneca et Janssen. Les personnes de plus de cinquante ans doivent, elles, attendre encore quelques jours. Mais faudrait-il ouvrir la vaccination contre la Covid-19 à tous ? C’est le débat qu’ont eu les chroniqueurs de Touche pas à mon poste, mercredi 28 avril. L’objectif serait de perdre moins de doses de vaccins. Sur le plateau de l’émission, le médecin Patrick Vogt a en effet déploré que de nombreuses doses soient jetées, notamment d’AstraZeneca, faute de patients.

“Qu’est-ce que tu fais ? Qu’est-ce que tu attends ?”

“Qui est vacciné ici ?”, a alors demandé Cyril Hanouna aux chroniqueurs. Benjamin Castaldi, 51 ans, Bernard Montiel, 64 ans, et Géraldine Maillet, 49 ans, ont reçu l’injection. “Moi, j’ai rendez-vous”, a indiqué Valérie Bénaïm, 51 ans. Cyril Hanouna a été surpris d’apprendre que ni Isabelle Morini-Bosc, 64 ans, ni Gilles Verdez, 56 ans, n’ont été vaccinés. “Isabelle [Morini-Bosc], pourquoi vous n’êtes pas vaccinée ?“, a demandé l’animateur à la chroniqueuse. “Je ne suis pas un sujet à risque et je ne suis pas encore dans la tranche“, a assuré la sexagénaire, ajoutant : “Mon mari est vacciné parce qu’il est à risque“. “Quand le moment sera venu, je le ferai“, a-t-elle affirmé à Cyril Hanouna, ne se montrant pas frileuse vis-à-vis de la solution AstraZeneca.

Gilles Verdez, lui, n’a pas l’intention de se faire vacciner avec AstraZeneca. “Qu’est-ce que tu fais ? Qu’est-ce que tu attends ?”, lui a lancé l’animateur. “J’ai plus de cinquante-cinq ans, j’ai cinquante-six ans, mais on ne m’a pas appelé. Et j’ai peur d’AstraZeneca, a-t-il simplement répondu, avec un air particulièrement inquiet et concerné.

Source: Lire L’Article Complet