VIDÉO – Gilles Lellouche bouleversé en évoquant Jean-Paul Belmondo : “Ça m’émeut beaucoup”

Reçu sur le plateau de 20h30, le dimanche, ce 9 janvier, Gilles Lellouche est revenu sur sa carrière cinématographique. Face à Laurent Delahousse, le réalisateur de 49 ans n’a pas su contenir son émotion en dévoilant un tendre souvenir partagé avec Jean-Paul Belmondo.

C’est avec beaucoup d’émotion que Gilles Lellouche a partagé quelques confidences sur son amitié avec Jean-Paul Belmondo, disparu le 6 septembre dernier. Invité sur le plateau de 20h30, le dimanche sur France 2, le réalisateur et acteur français a eu beaucoup de mal à évoquer la vie de son idole. Face à Laurent Delahousse, l’ex compagnon de Mélanie Doutey est revenu sur un moment marqué à jamais dans sa mémoire.

Après avoir salué les talents de Robert de Niro, Gilles Lellouche s’est ensuite épanché au sujet de la fois où Bébel avait réservé pendant un mois entier la chambre située à côté de la sienne, durant le tournage du film Bac Nord. « Tous les soirs, à l’issue de ma journée de tournage, il fallait que j’aille le voir. (…) Il attendait que je vienne et que je prenne un verre avec lui. Que je lui raconte ma journée de tournage. Il revivait une journée de tournage par procuration« , a-t-il d’abord partagé. Avant d’être pris par ses émotions : “Ça m’émeut de vous raconter parce-que voilà…” Et chaque soir, le célèbre Magnifique lui répondait alors, non sans fierté :  « Ah voilà, c’est bien, c’est bien. » De beaux moments de partage que le réalisateur de 49 ans aurait aimé que cela dure pour « toute la vie« .

PHOTOS – Obsèques de Jean-Paul Belmondo : Alain Delon, Hugues Aufray… réunis pour lui dire au revoir

Jean-Paul Belmondo, un homme simple

Mort le 6 septembre dernier, à l’âge de 88 ans, Jean-Paul Belmondo a eu droit à un véritable hommage de la part des Français. Un souhait que Bébel souhaitait recevoir de la part de son public, comme l’avait confié le réalisateur cannois Jeff Domenech à Nice Matin, le jour-même. “Le jour où je vais mourir, ne soyez pas tristes. J’ai eu une vie d’homme heureux, l’amour de ma famille, de mes amis, du public, et j’ai connu de très belles femmes…”, lui avait-il annoncé.

Reçu le 7 septembre dernier sur le plateau de LCI, Jeff Domenech avait également fait part des dernières volontés de Jean-Paul Belmondo : « Il était contre les honneurs, contre les prix… (…) Si c’est quelque chose de public où les gens peuvent être là, je pense que ça lui aurait fait plaisir bien sûr, mais c’était quelqu’un de simple et de noble, il n’aurait jamais exigé quoi que ce soit. »

Crédits photos : Capture d’écran / 20h30, le dimanche

Autour de

Source: Lire L’Article Complet