VIDÉO – Emmanuelle Béart corrige Claire Chazal : léger malaise

Invitée dans l’émission Passage des arts présentée par Claire Chazal, ce mercredi 19 mai, Emmanuelle Béart a corrigé la journaliste à deux reprises à propos de sa famille. Un entretien quelque peu tendu entre les deux femmes.

A propos de


  1. Claire Chazal


  2. Emmanuelle Béart

Léger malaise sur le plateau de Passage des Arts. Claire Chazal a reçu Emmanuelle Béart dans son émission pour la promotion de son film L’Étreinte, ce mercredi 19 mai. Mais lors de cet entretien, la journaliste de 64 ans a commis quelques impairs au sujet de sa famille qui lui ont valu d’être corrigée à deux reprises par l’actrice. Emmanuelle Béart, fille du défunt chanteur Guy Béart et l’ex-mannequin Geneviève Galéa, a évoqué sa jeunesse sur France 5.

Il y a une gravité, il y a une forme de mélancolie contre laquelle j’ai beaucoup lutté pour ne pas qu’elle se voit, pour ne pas que les autres la devinent. Et puis à un moment donné, je me suis dit que ce n’était pas grave. J’ai l’âme slave. […] C’est sans doute un reste d’enfance,” a-t-elle confié avant que Claire Chazal ne fasse une gaffe. L’ancienne vedette de TF1 a voulu rebondir en apportant quelques précisions – incorrectes -. “Une enfance avec un père qui s’en va” alors que “non, c’est ma mère qui s’en va !” a précisé Emmanuelle Béart. Une première erreur, rien de méchant.

Sauf que quelques minutes plus tard, l’ancienne compagne de Patrick Poivre d’Arvor, va parler d’une “archive où vous êtes sur les épaules de votre père et vous criez des slogans que vous ne comprenez pas forcément” mais là encore Emmanuelle Béart agacée a répondu : “Ma mère, ma mère, toujours. Claire, ma mère… C’est ma mère qui faisait des manifs, pas mon père.” Pour la prochaine fois, Claire Chazal devra revoir ses informations.

“Taisez-vous !”

Venu dans le fauteuil de Passage des arts sur France 5, l’ex-ministre Luc Ferry a réussi à faire sortir Claire Chazal de sa réserve habituelle. L’ex-ministre de l’Education de Jacques Chirac s’était lancé dans une critique amère de l’art contemporain dont il n’est “absolument pas fan.” Face aux discours de son invité, la journaliste était intervenu : “Arrêtez ! Taisez-vous !” Une discussion pour le moins animée.

Crédits photos : SCREENSHOTS

Autour de

Source: Lire L’Article Complet